/sports/others
Navigation

Une délégation historique aux Universiades

Quatre coureurs du Rouge et Or ont été choisis pour représenter l’équipe canadienne

Jean-Simon Desgagnés
Photo courtoisie Jean-Simon Desgagnés est «le meilleur espoir de médaille du Rouge et Or» aux Universiades, selon l’entraîneur-chef de l’équipe de cross-country du Rouge et Or Félix-Antoine Lapointe.

Coup d'oeil sur cet article

Le Rouge et Or de l’Université Laval comptera quatre représentants au sein de l’équipe canadienne d’athlétisme qui prendra part à la XXXe édition des Universiades du 3 au 14 juillet à Naples en Italie.

Jean-Simon Desgagnés, Catherine Beauchemin, Jessy Lacourse et Anne-Marie Comeau sont les heureux élus. « C’est une première dans l’histoire du club de compter autant d’athlètes, a souligné l’entraîneur-chef de l’équipe du Québec et de la formation de cross-country du Rouge et Or, Félix-Antoine Lapointe. Dans l’histoire des Universiades, on compte cinq athlètes du Rouge et Or qui y ont participé. Quatre du même coup, c’est impressionnant. »

Comeau prendra part au demi-marathon et les trois autres seront en action aux 3000m steeplechase. Desgagnés connaît un excellent début de saison.

« Jean-Simon est sur une belle lancée et il peut aspirer au podium en Italie, a affirmé Lapointe. C’est le meilleur espoir de médaille du Rouge et Or. À Stanford le 2 mai, il a réussi le deuxième meilleur temps de l’histoire québécoise avec un chrono de 8 min 29 s 10. Il a retranché dix secondes à sa marque personnelle, ce qui est très rare. Sa performance lui a valu le record québécois chez les 23 ans et moins détenu par Alex Genest. Il est plus rapide qu’Alex au même âge et il s’agit d’un bon indicateur. »

Olympien des Jeux de 2012 à Londres, Genest détient en effet toujours le record québécois dans la catégorie senior avec un chrono de 8 min 19 s 33 réussi en 2011 à Barcelone.

Candidat aux Jeux panaméricains

Les Universiades étaient l’objectif numéro un de Desgagnés cette année, mais les événements se bousculent.

« Il est devenu un bon candidat pour les Jeux panaméricains qui auront lieu au Pérou en août, a indiqué Lapointe. Les deux meilleurs Canadiens obtiendront leur laissez-passer et Jean-Simon occupe actuellement le 2e rang. Après un camp en altitude au Utah dans les prochaines semaines, il prendra part à quelques compétitions sur la côte ouest américaine en juin. Ces courses en Oregon seront les dernières avant les sélections pour le Pérou. »

Les objectifs sont plus modestes pour Beauchemin, Lacourse et Comeau. « Terminer dans le Top 10 serait un bel objectif à atteindre. Anne-Marie participera à son premier marathon à vie à la fin mai à Ottawa. Il y a un mois entre les deux événements et elle aura le temps de récupérer. »

Lapointe croit que ce n’est pas un hasard si on retrouve quatre athlètes du Rouge et Or aux Universiades. « On ne peut pas juger seulement après un an, mais la création du Centre provincial nous procure plus de ressources et ça porte fruit. Les bons résultats ne sont pas le fruit du hasard. »

Maïté Bouchard (800m), du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke, Kevin Robertson (1500m), des Carabins de l’Université de Montréal, et Jessy Thibodeau (saut en longueur), de Princeton, complètent le contingent québécois.