/finance/business
Navigation

Des dirigeants du producteur de cannabis Hexo passent à la caisse

Plus de 20 millions $ d’actions ont été vendues à la Bourse depuis le début mai

Coup d'oeil sur cet article

Des membres de la haute direction du producteur de cannabis Hexo sont passés à la caisse au cours des derniers jours. Ils ont vendu pour plus de 20 millions $ d’actions sur les marchés boursiers.

Des documents déposés aux autorités boursières indiquent que le grand patron et cofondateur d’Hexo, Sébastien St-Louis, a vendu pour 13 millions $ de titres depuis le 1er mai.

Un autre cofondateur d’Hexo et directeur de la promotion de l’image de marque, Adam Miron, a lui aussi décidé d’écouler une partie de ses actions de l’entreprise. Il en a liquidé pour cinq millions $.

En tout, une dizaine de hauts dirigeants d’Hexo ont vendu des actions qu’ils détenaient de l’entreprise au cours des dernières semaines.

Outre Sébastien St-Louis et Adam Miron, le directeur principal de la fabrication, Arno Groll, le v.-p. au bureau des programmes, Devan Pennell, le directeur des recettes par intérim, Jim Bursey, le v.-p. à la responsabilité sociale d’entreprise, Terry Lake, ainsi que les administrateurs Jason Ewart et Nathalie Bourque ont également enregistré des transactions depuis le début du mois.

Pour une majorité des gains des transactions impliquant Sébastien St-Louis, Adam Miron, Arno Groll, Terry Lake et Nathalie Bourque, il s’agit d’exercice d’options dont les prix ont varié entre 16 cents et 2,69 $.

Baisse du titre

Le titre d’Hexo s’affiche en baisse depuis le début du mois de mai à la Bourse de Toronto. Après un sommet de 11,11 $ atteint le 29 avril, l’action d’Hexo s’est depuis fortement repliée. Hier, le titre d’Hexo a terminé la séance à 9,62 $, en baisse de neuf cents.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

Le producteur de cannabis de Gatineau, qui détient un contrat de fournisseur d’une durée de cinq ans avec la Société québécoise du cannabis (SQDC), est maintenant valorisé à plus de deux milliards $ à la Bourse de Toronto.

Pour son année financière 2020, Hexo s’attend toujours à générer des revenus de 400 millions $.

Au dernier trimestre, les ventes d’Hexo ont atteint 13,4 millions $ (hors taxe d’accise), alors que la production a atteint près de 5000 kilos de cannabis séché, cultivé à ses installations de Gatineau.

Hexo a néanmoins enregistré des pertes de 4,3 millions $, attribuables à des investissements dans la production.