/finance
Navigation

Explosion des ventes de bornes de recharge

Explosion des ventes de bornes de recharge
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | Les ventes de bornes de recharge pour les voitures électriques explosent. C’est le constat que fait le président de l’entreprise Roulez électrique à Trois-Rivières. Sylvain Juteau a vendu 30 à 40 bornes par semaine au cours du dernier mois, alors que, pendant la dernière période hivernale, il en écoulait 20 à 25 par mois.

Le nouveau rabais fédéral de 5000$ pour les voitures électriques, jumelé à celui du provincial, permet aux acheteurs d’économiser jusqu’à 13 000$.

«C’est la folie!», a souligné avec enthousiasme le président de Roulez électrique. «Il y a des concessionnaires qui m’ont expliqué que, sur par exemple 10 ventes depuis le 1er mai, 9 étaient pour des véhicules électriques», a-t-il raconté vendredi en entrevue avec TVA Nouvelles.

À l’usine Elmec à Shawinigan, les employés qui fabriquent les bornes EVDuty travaillent sans relâche pour répondre à la demande. Selon le président d’Elmec, la demande a augmenté «de 250% en mai, comparativement à mai 2018».

Jean-Marc Pittet ajoute que «le mois de mai va être supérieur à la première année de l’entreprise, en 2014». Ce mois-ci, 1200 bornes doivent sortir de l’usine, alors que la production est habituellement de 800 par mois.

Ceux qui achètent des bornes de recharge doivent aussi penser à l’installation. Par conséquent, les électriciens ressentent l’augmentation du nombre de voitures électriques sur les routes.

Le copropriétaire de Val-Mauricie, Pascal Drolet, explique: «On reçoit deux ou trois téléphones par jour au sujet de l’installation de bornes. Avant ça, on avait plutôt un téléphone par semaine!»

Les demandes ne viennent pas seulement des particuliers. Beaucoup d’entreprises prennent un virage vert.