/auto/news
Navigation

La Californie menace de bannir les moteurs à essence

La Californie menace de bannir les moteurs à essence

Coup d'oeil sur cet article

La Californie n’entend pas à rire dans son combat contre les changements climatiques et les véhicules polluants.

En réaction au plan de l’administration Trump d’assouplir les normes d’émissions aux États-Unis, le California Air Resources Board (CARB) s’est déjà tourné vers les tribunaux et voilà maintenant que sa présidente, Mary Nichols, manifeste son intention d’imposer des mesures anti-pollution encore plus sévères dans l’État.

 

À LIRE AUSSI: Les Canadiens champions de la pollution automobile

À LIRE AUSSI: 17 bolides fabuleux croisés sur les routes de la Californie

 

La plus radicale? Bannir les moteurs à essence, rien de moins. Aucune date n’est avancée, mais ce serait beaucoup plus tôt que 2040, année où doit entrer en vigueur une Loi californienne obligeant tous les nouveaux véhicules pour passagers à être 100% électriques.

«Nous allons explorer des façons de nous assurer que les communautés profitent de la réduction de la pollution atmosphérique dont elles ont désespérément besoin pour garder l’air propre et respirable – et continuer de lutter contre les changements climatiques», a-t-elle déclaré.

Nichols propose également des exigences plus strictes en matière de carburants fossiles et un resserrement de la réglementation sur les raffineries californiennes.

L’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) n’a encore fait aucun commentaire sur ces déclarations.

La bataille idéologique et juridique entre la Californie et les États-Unis fait mal aux constructeurs automobiles, qui préfèreraient avoir un cadre clair et prévisible pour bâtir leurs plans d’affaires, notamment en ce qui concerne le développement de technologies.

Rappelons que le président Trump veut plafonner à 37 mi/gal la moyenne que doivent respecter les constructeurs pour l’ensemble de leurs gammes. Il est actuellement prévu que cette moyenne augmentera à 47 mi/gal après 2020 selon le plan mis en branle par l’ancienne administration Obama.

Ailleurs dans le monde, quelques pays d’Europe ainsi que l’Inde et la Chine ont déjà annoncé une stratégie visant à éliminer graduellement les moteurs à essence. À l’instar de la Californie, la Colombie-Britannique s’est récemment donné comme objectif de ne vendre que des véhicules zéro émissions d’ici 2040.

Brèves

 

 

 

Le Guide de l'auto, c'est la référence #1 en matière d'automobile au Québec depuis plus de 50 ans.

Pour tout savoir sur le monde de l'automobile, rendez-vous sur notre site web.

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Instagram et Twitter

Pour ne rien manquer des dernières nouvelles, vous pouvez aussi vous abonner à notre infolettre.