/sports/soccer/impact
Navigation

Ignacio Piatti a joué sans douleur

L’équipe doit maintenant gérer son retour

SPO-IMPACT-REVOLUTION-MLS
Photo Agence QMI, Joël Lemay Ignacio Piatti semblait détendu sur le banc avant d’être envoyé dans la mêlée dans le dernier tiers du match.

Coup d'oeil sur cet article

Même si l’issue du match n’était pas celle souhaitée, Ignacio Piatti avait le sourire facile après la rencontre.

Il faut le comprendre, il touchait au gazon pour la première fois depuis le 16 mars dernier soit deux mois sans jouer, pour une absence de dix matchs.

« J’étais content d’être avec le groupe après avoir été longtemps hors du jeu. Je me sentais bien. »

Piatti n’avait pas encore mis un pied sur la surface de jeu que les partisans étaient debout, ce qui a touché l’Argentin.

« Je dois dire merci à tout le monde. Quand j’étais sur le terrain, j’ai fait tout ce que je pouvais pour les supporteurs. »

Pas de douleur

La bonne nouvelle, comme l’a souligné Rémi Garde, c’est que Piatti n’a pas ressenti de douleur.

Maintenant, il reste à voir quelle sera la prochaine étape pour le vétéran de 34 ans.

« On joue vendredi à Los Angeles, je vais parler avec Rémi », a souligné Piatti.

Dans le camp de l’Impact, on fait extrêmement attention pour s’assurer que Piatti ne monte pas trop vite en régime pour éviter une rechute.

Énergie

Étrangement, même si l’arrivée de Piatti a changé la donne psychologiquement, on n’en a pas ressenti l’impact dans le jeu.

« Nacho apporte de l’énergie et de la confiance, a reconnu Evan Bush. Par contre, j’ai l’impression que lorsqu’il est entré, les gars ont été un peu trop déférents à son endroit et c’est peut-être pourquoi on ne semblait pas aussi dangereux. »

Le gardien estime par ailleurs que le style préconisé par la Nouvelle-Angleterre a pour ainsi dire mis un couvercle sur le jeu de Nacho.

« C’était un match difficile pour lui parce qu’il est très bon quand il a un peu d’espace, et la Nouvelle-Angleterre ne concédait aucun espace. »

Cela dit, Bush estime que Piatti va faire beaucoup de bien à l’équipe qui s’est accrochée pendant son absence.

« Quand il va accumuler les minutes, tout va revenir à la normale sur le terrain. Tant qu’il sera sur le terrain, nous allons avoir de bons matchs, et c’est le genre de joueur qui n’a pas besoin de beaucoup de temps pour retrouver sa meilleure forme. »


► L’Impact aura une courte semaine puisqu’il doit prendre la direction de Los Angeles mercredi pour affronter le LAFC vendredi soir.