/lifestyle/sexromance
Navigation

La santé sexuelle de nos adolescentes et adolescents

La santé sexuelle de nos adolescentes et adolescents
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

L’adolescence est une période propice aux changements ! La puberté bat son plein, le corps, la tête et le cœur tentent de s’y retrouver tant bien que mal et les hormones sont à l’honneur. Naturellement, ce ne sont pas tous les adolescents et adolescentes qui vivent des crises incroyables, mais toutes ces belles personnes traversent assurément ce cap ! L’éveil sexuel et les désirs prennent place tout doucement pour certains, mais très rapidement pour d’autres, c’est pourquoi il est primordial de parler de tout ça ! Pour une santé sexuelle à l’adolescence, il faut assembler quelques éléments...

LE DÉVELOPPEMENT SEXUEL

« L’OMS considère que l’adolescence est la période de croissance et de développement humain qui se situe entre l’enfance et l’âge adulte, entre les âges de 10 et 19 ans. Elle représente une période de transition critique dans la vie et se caractérise par un rythme important de croissance et de changements qui n’est supérieur que pendant la petite enfance. Les processus biologiques conditionnent de nombreux aspects de cette croissance et de ce développement, l’apparition de la puberté marquant le passage de l’enfance à l’adolescence.

Les déterminants biologiques de l’adolescence sont universels ; en revanche, la durée et les caractéristiques de cette période peuvent varier dans le temps, entre cultures et selon les situations socio-économiques. » 1

NAVIGUER SUR LES CHANGEMENTS

Période de développement naturelle, l’adolescence apporte avec elle tant de questionnements majeurs : quête d’identité, d’orientation sexuelle, relations avec les pairs, besoin d’autonomie, envie de trouver sa place, envie de faire sa place, besoin de se comprendre, de s’affirmer... bref la liste est longue. C’est souvent la raison pour laquelle de nombreux parents et adolescents arrivent fatigués à ce carrefour de la vie : ces bouleversements ne se vivent pas sans heurts. Certaines de ces questions méritent davantage de réflexions, mais également davantage de vécu... C’est le cas de Nicolas, un lecteur et père d’un garçon de 15 ans : « J’ai eu souvent des arguments avec P.O.

On se chicanait très très souvent. Ça finissait en crise, il claquait la porte ou j’allais m’enfermer dans le garage. Ça n’avait pas de bon sens. Ma femme me disait continuellement de ne pas embarquer dans ses propos, mais c’était plus fort que moi. Jusqu’au jour où il m’a dit qu’il en avait assez de ces disputes, qu’il voulait partir.

J’ai eu la chienne. On est allés consulter un thérapeute et ça nous a permis, comme famille, de rétablir un équilibre. J’ai compris qu’il ne faisait pas exprès, que son cerveau et le reste de son corps sont en développement. Rien de mieux que de bons outils pour se parler. » Or, une fois que le climat est plus propice au développement, qu’est-ce qui fait qu’un ado pourra être en santé sexuellement ?

La santé sexuelle comporte-t-elle des consignes seulement pour ceux et celles qui sont actifs sexuellement, avec pénétration ? La santé sexuelle doit faire partie intégrante d’une hygiène de vie. Or, nous savons qu’à l’adolescence, l’hygiène de vie est rudement mise à l’épreuve ! Une éducation sexuelle devient alors essentielle, plus tôt que plus tard, évidemment.

PLAN DE SANTÉ SEXUELLE

Afin d’aider les jeunes à prendre en main leur santé sexuelle, Action Canada suggère quelques habitudes à mettre en pratique :

  • Accepter et célébrer nos corps, notre identité de genre, notre expression de genre et notre orientation sexuelle ainsi que celle des autres.
  • Développer des habiletés de communication efficace avec notre famille, nos pair-es et nos partenaires (occasionnel-les et romantiques).
  • Recevoir l’information nécessaire au sujet de nos corps pour prendre d’importantes décisions de santé. Cela inclut des informations sur la puberté et ce à quoi nous pouvons nous attendre.
  • Comprendre les risques, les responsabilités, les résultats et les impacts des choix sexuels ainsi que les possibles bienfaits de la sexualité (comme la joie, la connexion, le plaisir et ­l’intimité).
  • S’outiller afin de réduire les risques pour nous et pour les autres.
  • Développer une solide compréhension du privilège et de l’oppression afin de situer nos expériences et celles des autres, de bâtir notre résilience et notre sentiment de communauté et de participer au changement positif.
  • Savoir comment accéder au système de soins de santé et à d’autres ressources pour obtenir de l’information et des services.
  • Apprendre à poser ses limites sexuelles et à respecter celles des autres, et comprendre le consentement.
  • Établir et maintenir des relations significatives et saines, que ce soit des amitiés ou des partenariats romantiques.2

Dans l’entourage de ces jeunes, il est essentiel que gravitent des adultes de confiance, des adultes-alliés afin que l’épanouissement sexuel soit au rendez-vous !


♦ 1 Organisation mondiale de la Santé. 2019. Développement des adolescents.

♦ 2 Semaine de sensibilisation à la santé sexuelle et génésique. La sexualité et la santé sexuelle des jeunes.