/sports/hockey
Navigation

Les Blues en confiance

Les Blues en confiance
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir remporté le quatrième affrontement de la série les opposant aux Sharks de San Jose, les Blues de St. Louis se sentent confiants de pouvoir continuer sur leur lancée, lors du cinquième match de la finale de l'Ouest, présenté en Californie.

«Nous sommes un groupe confiant, a indiqué l’attaquant Ryan O’Reilly au site internet de la Ligue nationale de hockey (LNH). Nous sommes une bonne équipe sur la route. [...] Encore une fois, nous pensons en fonction du prochain match et nous voulons établir notre style de jeu dès les premiers instants de la partie. Nous avons égalé la série et c’est maintenant une série de trois matchs.»

O’Reilly n’est pas le seul à trouver que sa formation joue avec la foi. L’entraîneur-chef de l’équipe du Missouri, Craig Berube, a remarqué que ses patineurs sont en pleine possession de leurs moyens et il s’assure que la situation reste ainsi.

«Je pense qu’ils font un excellent travail à ce sujet, mais je le renforce autant que possible, a-t-il dit. Nous organisons des réunions et des discussions avec les joueurs individuellement. En général, ils ont l’air assez confiants.»

Berube est cependant conscient que rien n’est gagné pour l’instant.

«Nous savions que la série allait être longue et nous devons continuer de pousser. Nous allons essayer de sortir fort et d’obtenir la victoire demain (dimanche).

En contrôle sur la route

Comme O’Reilly l’a mentionné, il est vrai que depuis le début des présentes séries, les Blues sont très bons sur les patinoires adverses, comme le démontre leur fiche de 6-2.

Il y a cependant un hic pour la formation de Berube: les Sharks excellent sur leurs terres. L’équipe de San Jose a maintenu un rendement de 7-3 au SAP Center et ils ont remporté les deux matchs numéro 5 lors de leurs précédentes séries contre les Golden Knights de Vegas et l’Avalanche du Colorado.

«Il est important de connaître un bon début de match dans cet aréna, a exprimé Berube. [Les Sharks] amorcent les matchs en lion ici. C’est un amphithéâtre bruyant, mais nous avons déjà vécu ça à Winnipeg. Nous y avons connu du succès, donc notre équipe est habituée.»