/sports/baseball/capitales
Navigation

Les Capitales se sauvent avec la victoire

Coup d'oeil sur cet article

Les Capitales de Québec sont ressorties vainqueurs de leur affrontement contre les Aigles par la marque de 11 à 10, samedi après-midi, à Trois-Rivières. Dans un duel offensif où les deux équipes s’échangeaient le rôle de meneur, tous les frappeurs ont atteint le premier coussin.

Le joueur d’avant-champ TJ White a connu une partie sensationnelle en croisant le marbre à trois reprises, frappant autant de coups surs, dont un circuit, et produisant deux points en cinq présences au bâton.

«Il s’est illustré autant à la plaque qu’en défense, on est très content de son travail aujourd’hui [samedi]. Mais ce qui nous rend le plus fier en tant qu’entraineur, c’est l’effort collectif de l’équipe. Tout le monde a participé à cette victoire», a louangé le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, à la fin du match.

Une entrée fracassante pour les visiteurs

La troupe de Scalabrini a ouvert la marque en deuxième manche, alors que le voltigeur Andrew Godbold a croisé le marbre sur une frappe de JD Williams, juste avant que Brandon Brosher produise un point en claquant un double.

Le partant des Aigles, Chris Murphy, a ensuite accordé les troisièmes et quatrièmes doubles de la rencontre après seulement deux manches et deux tiers, portant ainsi la marque à 4-0.

Trois-Rivières se réveille

La formule qui a permis aux hommes de TJ Stanton de s’inscrire au pointage lors du premier affrontement de la série, vendredi soir, a refait des siennes en fin de troisième manche. Un solide circuit de deux points de Taylor Brennan a permis aux locaux de revenir dans le match.

En cinquième manche, les choses se sont gâtées pour les Capitales. Tucker Nathans a produit son troisième point de la présente campagne sur le dernier lancer du match du vétéran lanceur Scott Richmond. Puis, dès l’arrivée du releveur Lachlan Fontaine, les Aigles ont enchainé la production de points. Si bien qu’ils menaient alors 8-6.

Le retour des bleus

TJ White a ramené tout le monde à la case départ en claquant une longue balle de deux points en début de sixième manche. Puis, les visiteurs ont amorcé la septième manche en lion avec une poussée convaincante de trois points qui n’a pas été rattrapée par les Aigles.

«Richmond a connu un bon départ sur le monticule, on voit un très bon potentiel en lui. Évidemment, il a fait quelques erreurs, mais c’est le début de la saison, il n’a pas encore tous ses repères», a précisé le gérant de la formation victorieuse.

Les Capitales et les Aigles se retrouveront, dimanche, pour le troisième affrontement d’une série de quatre.