/sports/hockey
Navigation

Patrick Roy candidat au poste d’entraîneur-chef à Ottawa?

Patrick Roy candidat au poste d’entraîneur-chef à Ottawa?
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Les Sénateurs d’Ottawa auraient prévu accorder une entrevue à l’ancien gardien Patrick Roy dans le cadre du processus d’embauche de leur nouvel entraîneur-chef.

D’après le quotidien Ottawa Sun, les parties concernées se rencontreront la semaine prochaine. Il s’agirait aussi du septième et dernier candidat se présentant devant le directeur général Pierre Dorion.

«Patrick aimerait à nouveau diriger dans la Ligue nationale [LNH]. Je pense qu’il serait heureux d’être un entraîneur», a mentionné un dirigeant de la LNH au journal ottavien. La même source a ajouté que le principal intéressé entretient une bonne relation avec le DG adjoint des Sénateurs, Peter MacTavish, ce qui pourrait favoriser sa candidature.

L’organisation a déjà interrogé l’instructeur-chef intérimaire Marc Crawford, ainsi que l’adjoint des Penguins de Pittsburgh, Jacques Martin, et celui des Stars de Dallas, Rick Bowness, notamment. Le pilote du club-école situé à Belleville, Troy Mann, a également eu droit à un entretien avec le DG. Parmi eux, Martin (1996-2004) et Bowness (1992 à 1995) ont déjà été aux rênes de l’équipe.

Roy, 53 ans, a dirigé l’Avalanche du Colorado de 2014 à 2016, conservant une fiche de 130-92-24 et aidant cette formation à participer une fois aux séries éliminatoires. Il a remis sa démission à la suite d’une deuxième exclusion d’affilée.

Le récipiendaire du trophée Jack-Adams, remis au pilote de l’année dans la LNH, en 2013-2014 est revenu dans le giron des Remparts de Québec en 2018-2019 comme DG et entraîneur-chef. Ceux-ci ont conclu au quatrième rang de l’Association de l’Est de la LHJMQ avec 67 points et se sont inclinés en première ronde.

Avant son passage à Denver, Roy avait été l’instructeur des Remparts pendant huit ans, remportant la coupe Memorial à sa première saison dans la Vieille Capitale.

Ottawa a montré la porte de sortie à Guy Boucher le 1er mars. Crawford a complété la campagne à la barre de l’équipe ayant terminé au dernier rang du classement général du circuit Bettman avec 64 points.