/news/society
Navigation

1971: l’année d’une victoire historique des Remparts

C’était il y a 48 ans

Remparts de Quebec
Photo d'archives La célèbre photo de Guy Lafleur et de son grand chapeau est indissociable de l’histoire sportive de la capitale. 

Coup d'oeil sur cet article

Le 19 mai 1971, il y a 48 ans, les Remparts et leur capitaine Guy Lafleur remportaient une première Coupe Memorial lors de la finale disputée au Colisée de Québec.

Le lendemain, à la une du Journal de Québec, cette victoire historique éclipsait même le défilé des champions de la coupe Stanley, à Montréal.

« Nos Remparts, champions du Canada », titrait alors votre quotidien qui se vendait à l’époque 15 cents.

« Pour la première fois en 53 ans, le nom de la Ville de Québec vient enfin d’apparaître sur la Coupe Memorial, emblème de la suprématie junior au Canada. Les Remparts ont défait les Oil Kings d’Edmonton par le compte de 5-2, remportant ainsi la série canadienne deux victoires contre aucune défaite », pouvait-on lire sous la plume de Roger Doré.

Même s’il n’a récolté qu’une aide dans ce match ultime, Guy Lafleur avait compilé des statistiques incroyables pour la saison 1970-71. En incluant la saison régulière, les éliminatoires et les tournois, Lafleur a terminé la saison avec 161 buts et 105 aides pour 270 points en 83 parties. Quelques mois plus tard, l’allier droit endossait l’uniforme du Canadien. « Guy Lafleur est à mon avis l’un des plus grands joueurs qu’il m’ait été donné de voir à l’œuvre dans les rangs juniors et il deviendra sûrement une super-vedette dans la Ligue nationale », avait lancé après la rencontre l’entraîneur adverse, Bill Hunter.

Le cigare

Sans surprise, c’était la fête au vestiaire des Remparts. Un jeune premier ministre de 37 ans du nom de Robert Bourassa avait allumé le cigare de la victoire de Guy Lafleur, âgé de 19 ans. La photo de Réal Tremblay parle d’elle-même.

Le premier ministre Robert Bourassa avait allumé le cigare de la victoire du capitaine des Remparts.
Photo d'archives
Le premier ministre Robert Bourassa avait allumé le cigare de la victoire du capitaine des Remparts.

« Tout le Québec est très sensible à cet honneur que vous lui avez apporté et nous sommes tous très fiers de votre victoire et de la merveilleuse saison que vous nous avez offertes », avait déclaré M. Bourassa, à la tête de l’État depuis un an. Seule ombre au tableau, il faisait plus de 28 °C lors du championnat et la finale n’a pas attiré les foules que l’on espérait. Le 20 mai 1971, malgré la pluie, près de 15 000 Québécois ont acclamé les champions lors d’un défilé grandiose. Il a fallu attendre 35 ans avant de voir les Remparts soulever le fameux trophée, en 2006.

– Texte et recherche : Jean-François Racine et Stéphane Doré