/sports/hockey
Navigation

Les Mooseheads et Raphaël Lavoie s’occupent de Nick Suzuki

Coup d'oeil sur cet article

HALIFAX | Les intentions des Mooseheads d’Halifax sont claires: ils ne veulent absolument pas se contenter de porter le chapeau du club hôte à la Coupe Memorial. Les hommes d’Éric Veilleux ont confirmé leur place en demi-finale en signant un deuxième gain en autant de rencontres, éclipsant Nick Suzuki et le Storm de Guelph par 4-2, hier soir, au Scotiabank Centre.  

Auteur d’un but la veille dans la victoire des champions de l’Ontario, le talentueux espoir du Canadien a cette fois dû se contenter d’une passe. C’est plutôt le meilleur espoir québécois en prévision du prochain repêchage de la LNH, Raphaël Lavoie, qui lui a volé la vedette grâce à une pièce d’anthologie pour soulever les quelque 10 000 spectateurs. 

Photo Agence QMI, John Morris

Les Mooseheads jouiront maintenant de deux jours de congé avant d’en découdre avec les Huskies dans une reprise de la finale de la LHJMQ où ils tenteront de terminer la ronde préliminaire avec une fiche immaculée. 

Photo Agence QMI, John Morris

Le «gros jeu» 

Tantôt excellent, tantôt chancelant depuis le début du printemps, Lavoie a offert le meilleur de lui-même en redonnant l’avance aux siens en période médiane à l’aide d’un but qui restera dans les archives du tournoi en désavantage numérique. L’imposant patineur de Chambly a servi une tasse de café au défenseur Owen Lalonde avant de se moquer du gardien Anthony Popovich. Ce spectaculaire filet a donné des ailes aux représentants de la Nouvelle-Écosse jusqu’à la conclusion des hostilités. Ils ont écoulé six infériorités numériques. 

«Même moi, je n’ai pas vu la rondelle rentrer, a lancé Veilleux, qui ne pavoisait pas trop en dépit de la qualification en demi-finale. C’est arrivé tellement vite. Cela dit, tout compte présentement et ça a été un gros jeu dans le match. On a fait le travail qu’on avait à faire dans les deux premiers matchs. Sommes-nous satisfaits de A à Z? Non. Il y a toujours place à l’amélioration, mais on a joué de bons matchs.» 

Photo Agence QMI, John Morris

«On ne se mentira pas que c’était un beau but, a poursuivi le principal intéressé. Ça nous a aidé. La foule est électrisante. Tout le monde embarque et tout le monde aime ça. On a bien joué physiquement et on a été bons.»  

Suzuki, dont le club s’est buté à un Alexis Gravel solide avec ses 33 arrêts, ne s’est pas défilé devant les membres de la presse. 

«Notre départ était correct, sans plus, et on n’a pas fini assez fort pour obtenir la victoire, a dit Suzuki, qui a décoché pas moins de 10 tirs au but. À 3-2, on était encore là. Notre jeu de puissance n’a pas été assez bon. On doit regarder le vidéo pour créer plus de chances de marquer.» 

Photo Agence QMI, John Morris

Asselin, l’habitué 

L’homme des grandes occasions, Samuel Asselin, a assommé le Storm à 7:20 du troisième tiers en profitant d’un bond généreux offert par Popovich. Le vétéran a maintenant noirci la feuille de pointage dans les six matchs du championnat national auxquels il a participé depuis l’an dernier. 

«Qui ne se plairait pas à marquer des buts? Des fois, je me mets trop de pression, et là, je veux juste avoir du plaisir. Je fais toujours la même chose pour me préparer, mais connaissant l’événement, j’essaie d’être un boute-en-train avec les gars pour les calmer.» 

En vitesse 

L’ancien des Mooseheads et ancien joueur de la LNH, notamment avec l’Avalanche du Colorado, Alex Tanguay, a eu droit à un bel accueil de la foule avant le match pour la mise au jeu protocolaire. La fierté de Sainte-Justine a passé trois saisons de 1996 à 1999 en Nouvelle-Écosse où son chandail numéro 18 flotte dans les hauteurs de l’amphithéâtre...   

4
2
Première période
1-Hal : Antoine Morand (2) (Chainey, Durandeau) 5:10 2-Gue: Sean Durzi (1) (Suzuki, Schnarr) 19:10
Punitions: Getson (Hal) 1:57, Barron (Hal) 7:11, Gordeev (Gue) 9:47, Bishop (Hal) 15:03.
Deuxième période
3-Hal : Rapahël Lavoie (1) (Kyte, Higgins) 6:48 4-Hal: Maxim Trépanier (1) (Getson, Morand) 10:34
Punitions: Safin (Hal) 5:03, Gordeev (Gue) 8:20, Ratcliffe (Gue) 12:26, Entwistle (Gue) 13:04, Lavoie (Hal) 20:00, McIsaac (Hal) 20:00, Ratcliffe (Gue) 20:00.
Troisième période
5-Gue : Sean Durzi (2) (Toropchenko, Samorukov) AN-1:07 6-Hal: Samuel Asselin (2) (Trépanier) 7:20
Punitions: Schnarr (Gue) 12:07, Ratcliffe (Gue) 16:24, McIsaac (Hal) 18:28.
Tirs au but
Halifax 8 - 20 - 14 - 42 Guelph 16 - 9 - 10 - 35
Gardiens:
Hal : Alexis Gravel (G, 2-0), Gue : Anthony Popovich (D, 1-1).
Avantages numériques:
Hal : 0 en 6, Gue : 0 en 2
Arbitres:
Jonathan Alarie, Jason Faist
Juges de lignes:
Sylvain Losier, Justin Herrington
ASSISTANCE:
10 036.