/sports/baseball/capitales
Navigation

Un dur après-midi pour les Capitales

Kevin McNorton (lanceur Aigles)
Photo Courtoisie, Les Capitales/Agence QMI Kevin McNorton (lanceur Aigles)

Coup d'oeil sur cet article

Les Capitales de Québec ont baissé pavillon pour une deuxième fois en trois matchs face aux Aigles, cette fois-ci au compte de 8 à 1, dimanche après-midi, au Stade Stereo+ de Trois-Rivières.

Les lanceurs de l’équipe québécoise n’ont encore une fois eu aucune réponse face aux attaques des frappeurs des Aigles. Au total, les joueurs de l’équipe de TJ Stanton ont réussi 11 coups sûrs durant la rencontre.

Le joueur d’avant-champ Levon Washington a été le héros du match pour l’équipe trifluvienne avec un circuit bon pour trois points et cinq points produits.

«Rapidement en début de match, les Aigles se sont imposés et nous n’avons jamais été capables de reprendre le rythme, a mentionné le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, après le match des siens. Notre lanceur partant n’a pas fait le boulot, mais notre défensive n’a pas été très présente non plus.»

Début difficile pour Matt Marsh

L’ancien lanceur de l’organisation des Yankees de New York Matt Marsh grimpait sur la butte pour une première fois depuis qu’il a acquis le poste de quatrième partant de la rotation des Capitales grâce à de brillantes performances lors du camp d’entraînement.

L’artilleur de 27 ans a connu un premier match difficile. Marsh a été chassé du monticule après quatre manches lancées, huit coups sûrs et sept points accordés en seulement 24 frappeurs affrontés.

«Il nous avait montré de belles choses au camp de sélection. Il a mérité son poste de quatrième partant, mais ce ne fut pas le même lanceur que nous avons vu aujourd’hui. Les Aigles ont un bon groupe de frappeurs, mais Marsh est capable d’être meilleur que ça», a dit l’entraîneur Scalabrini.

Le releveur Dany Paradis-Giroux, qui a pris la relève de Marsh en cinquième manche, a très bien fait. La fierté de Témiscouata-sur-le-Lac n’a accordé aucun point et retiré un frappeur sur des prises en deux manches de travail.

Attaque silencieuse

Après une récolte de 11 points, samedi, les Capitales ont été beaucoup moins productifs au cercle des frappeurs. Les meilleurs de l’équipe ont été Andrew Godbold et J.D Williams qui ont totalisé deux coups sûrs chacun.

«Ils manquent quelques gros frappeurs à notre formation. Nous sommes encore en train de tester des choses. Le vétéran Tyson Gillies [blessé] nous a beaucoup manqué dans ce match. Je ne suis pas inquiet, mais j’aimerais voir plus d’offensive de notre part», a noté Scalabrini.

Calepin de notes

Les Capitales et les Aigles compléteront leur série de quatre matchs, lundi après-midi, à Trois-Rivières. C’est Lachlan Lafontaine qui sera au monticule pour le dernier match de cette série. L’ouverture locale pour l’équipe la plus titrée de l’histoire de la Ligue Can-Am aura lieu mardi soir contre les Jackals du New Jersey au Stade Canac.