/sports/baseball
Navigation

Les Blue Jays humiliés par les champions

Les Blue Jays humiliés par les champions
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’attaque des Red Sox de Boston a été sans pitié pour les lanceurs des Blue Jays de Toronto, lundi au Rogers Centre, les champions en titre de la Série mondiale l’emportant facilement au compte de 12 à 2.

Les visiteurs ont ainsi savouré un deuxième triomphe consécutif, tout en amorçant du bon pied leur série de quatre parties dans la Ville Reine.

Après que le receveur Luke Maile eut créé l’égalité à l’aide d’un circuit de deux points en fin de deuxième manche, Boston a pris le contrôle avec une poussée de quatre points à son retour au bâton. Xander Bogaerts a poussé deux coureurs au marbre grâce à un simple, avant de marquer sur la longue balle de Michael Chavis.

Bogaerts a également propulsé un tir par-dessus la clôture, tout comme Jackie Bradley fils et Rafael Devers. Mitch Moreland a récolté trois coups sûrs et marqué autant de fois.

Pendant ce temps, le partant David Price (2-2) a limité l’adversaire à deux points non mérités au cours de ses cinq manches au monticule. Ce fut plus ardu pour son opposant Edwin Jackson (0-1), qui a accordé six points, dont cinq mérités, durant le même nombre de manches.

Toronto occupe le quatrième rang de la section Est de la Ligue américaine avec un dossier de 19-28.

Déjà un premier honneur pour Vladimir Guerrero fils

La recrue des Blue Jays Vladimir Guerrero fils a obtenu sa première récompense de la part du baseball majeur en après-midi, car il a reçu le titre de joueur de la semaine dans l'Américaine.

N’ayant pas amorcé la rencontre du jour face aux Red Sox, l’athlète de 20 ans a conservé une moyenne au bâton de ,333, totalisant quatre circuits et neuf points produits. Il a d’ailleurs dominé l’Américaine pour le nombre de longues balles.

Guerrero fils a réussi ses deux premiers coups de quatre buts dans les grandes ligues mardi face aux Giants de San Francisco. Le joueur d’avant-champ s’est également exécuté vendredi et dimanche contre les White Sox de Chicago.

Avant le duel de lundi, le fils de l’ancien des Expos de Montréal Vladimir Guerrero affichait une moyenne de ,235.