/finance
Navigation

Fin des tarifs sur le bourbon et le ketchup américain

Coup d'oeil sur cet article

Les tarifs douaniers qu’imposait le Canada sur le bourbon, le ketchup et des dizaines d’autres produits de consommation américains ont été abolis lundi, dans la foulée de la levée des tarifs sur l’acier et l’aluminium.

L’été dernier, Ottawa avait réagi à l’imposition de surtaxes par les États-Unis de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium, importés du Canada en imposant ses propres tarifs sur des produits américains.

Le fédéral avait frappé de droits de douane sur plus de 75 produits en tout genre, incluant le jus d’orange, des condiments, la pizza, le papier hygiénique et les bougies, ainsi que le bourbon et le ketchup.

Ces mesures de rétorsion étaient devenues inutiles, puisque le Canada, les États-Unis et le Mexique sont parvenus à s’entendre sur la levée de ces surtaxes vendredi dernier.

«Ces avancées permettent maintenant aux entreprises canadiennes et américaines de reprendre ce dans quoi elles excellent: collaborer de façon constructive et soutenir de bons emplois bien rémunérés pour la classe moyenne des deux côtés de la frontière» s’est réjoui par communiqué le ministre des Finances Bill Morneau, lundi.

Selon lui, l’entente commerciale et l’élimination des tarifs représentent une «véritable situation gagnant-gagnant pour toutes les parties en cause».

L’entente annoncée vendredi fait aussi en sorte que le processus de ratification de l’Accord de libre-échange États-Unis–Mexique-Canada (AEUMC) pourra reprendre. Le premier ministre Justin Trudeau a laissé entendre qu’il souhaite que les députés de la Chambre des Communes ratifient le document dans les prochaines semaines.