/news/cannabis
Navigation

Cannabis thérapeutique: Exflora obtient le feu vert de Santé Canada

Du cannabis thérapeutique sera produit à Pintendre

Cannabis thérapeutique: Exflora obtient le feu vert de Santé Canada
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le projet d’usine de production de cannabis thérapeutique Exflora à Pintendre vient d’être accepté par Santé Canada. Il s'agira de la première usine de ce type dans la région de Québec.  

Après plus d'un an et demi d'attente, le promoteur d’Exflora, Dany Leclerc, espère pouvoir commencer dès septembre prochain la construction du bâtiment, rue du Ferblantier, dans le secteur de Pintendre, à Lévis.  

«Nous sommes toujours à la recherche d’investisseurs, mais, là, on devient plus intéressants, car on a le go de Santé Canada», s’enchante M. Leclerc. Il dit être en discussion avec plusieurs personnes intéressées, mais rien n’est signé pour le moment.  

M. Leclerc estime que les travaux de construction prendront environ 10 mois.  

Vente en 2020  

«On espère produire les deux premiers lots pour mai 2020 et obtenir la licence de vente pour l’automne 2020», précise-t-il.  

Lorsque l'usine sera construite, l'entreprise devra recevoir l'approbation de Santé Canada pour entreprendre la production. Exflora devra ensuite produire deux lots qui ne seront pas destinés à la vente, mais à une inspection sanitaire par Santé Canada.  

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

Le permis de vente ne sera délivré qu'à la fin de ce processus.  

Longs délais  

Le promoteur avait annoncé son projet au début de 2018 et espérait faire ses premières récoltes l’automne suivant. Les délais ont été toutefois beaucoup plus longs.  

«À travers le temps, on a rencontré d’autres promoteurs et ils ont eu les mêmes délais. Pour certains, ils ont même été plus longs, indique M. Leclerc. Nous étions trop optimistes.»  

D'abord estimé à 25 M$, le projet d'Exflora a par la suite grimpé à 40 M$, le promoteur envisageant d’autres phases. M. Leclerc indique que le projet a toutefois été ramené au budget initial.  

«On voulait y aller plus gros, mais on s’est ravisés», explique-t-il.  

Il ne ferme toutefois pas la porte à d’autres investissements, plus tard.  

Le promoteur estime que la production annuelle de cannabis thérapeutique d’Exflora sera de neuf millions de grammes.