/sports/baseball/capitales
Navigation

Capitales : une entrée en scène ratée

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC - Tout s’est écroulé en fin de match pour les Capitales de Québec qui ont subi une troisième défaite consécutive par la marque de 9 à 2 face aux Jackals du New Jersey, mardi soir devant 1219 spectateurs réunis au Stade Canac, à l’occasion de leur premier match local.

Dès l’arrivée du nouveau lanceur des Capitales, Justin Kortessis, en neuvième manche, les Capitales n’étaient qu’à un seul point des Jackals et tentaient de préserver cette mince avance pour tenter une remontée, mais ça ne s’est pas passé comme ils l’avaient souhaité.

Kortessis a accordé pas moins de six points, atteint deux joueurs et offert deux buts sur balles à l’adversaire lors de cette satanée manche où tous les frappeurs des Jackals ont testé le bras du lanceur de 26 ans.

«Le match ne s’est pas perdu en neuvième manche à mon avis. On a eu plusieurs opportunités, mais on a trouvé des façons de se sortir nous-mêmes de ces opportunités-là. C’est décevant et frustrant. J’imagine que lorsque tu as beaucoup de jeunes, c’est des choses qui arrivent, mais c’est fâchant à regarder», a analysé le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, au terme de la rencontre.

L’attaque des Capitales n’a jamais été en mesure d’appuyer ses lanceurs. Le joueur d’arrêt court T.J White a toutefois connu une soirée productive, autant en offensive qu’en défensive. Il a d’abord montré son savoir-faire dans le losange en captant une balle rapide alors que ses deux pieds ne touchaient même plus le sol, juste avant de remettre au premier but pour le retrait. Le favori de la foule est ensuite revenu à la charge en claquant un circuit solo en quatrième manche qui a permis aux Capitales de réduire la marque à 2 à 1.

Gélinas fait le boulot

À son premier départ cette saison, le vétéran lanceur des Capitales Karl Gélinas n’avait pas l’air d’un joueur qui se remettait d’une blessure. En six manches et près d’une centaine de lancers (97), le Lavallois a accordé seulement un point mérité et concédé six coups sûrs.

«Je suis satisfait de ma partie en général, mais je suis déçu de la manière qu’on s’est sorti de la partie nous-même, a avoué le lanceur partant des Capitales. Au départ, je voulais seulement lancer entre 80 et 90 balles, mais je me sentais encore bien. Le but était d’aider nos releveurs à se reposer un peu parce qu’ils n’ont pas chômé à Trois-Rivières.»

Calepin de notes...

Patrick Scalabrini pouvait compter sur le retour au jeu de Tyson Gillies, remis d’un pincement à l’ischiojambier. Le voltigeur de centre agissait en tant que frappeur désigné, mardi soir...

Les Capitales tenteront de renouer avec la victoire mercredi alors qu’ils retrouveront les Jackals. Le vétéran de 30 ans Arik Sikula sera confronté à l’ancienne propriété des Athletics d’Oakland Brendan Butler au monticule...