/sports/hockey
Navigation

La Finlande a ouvert la porte au Canada

La Finlande a ouvert la porte au Canada
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Si le Canada a pu terminer au sommet de son groupe, lors du tournoi préliminaire du Championnat du monde 2019, c’est en raison d’une défaite de 4 à 2 de la Finlande face aux Allemands, mardi à Kosice, en Slovaquie.

Ayant amorcé la journée au premier rang de sa section, la Finlande a trébuché devant la troupe germanique. 

L’attaquant des Oilers d’Edmonton Leon Draisaitl a été l’un des artisans du triomphe allemand avec deux buts – inscrits en troisième période – et une mention d’aide. Le gardien de l’Avalanche du Colorado Philipp Grubauer a excellé en repoussant 39 tirs, n’étant déjoué que par Harri Pesonen et Juhani Tyrvainen. 

La Finlande a conclu le tour préliminaire avec 16 points, soit un de plus que ses rivaux du jour. Elle termine donc au deuxième rang du groupe A, devant les Allemands et les Américains, qui sont les deux autres formations à accéder aux quarts de finale. 

Les Russes en contrôle

La Finlande a ouvert la porte au Canada
AFP

Dans le groupe B, les Russes se sont assurés du premier rang en défaisant la Suède au compte de 7 à 4. 

L’équipe soviétique a conclu la phase préliminaire avec une fiche immaculée de 7-0-0-0 et elle se mesurera aux Américains pour leur match de quart de finale. 

Face aux Suédois, ce sont sept patineurs différents qui ont déjoué le gardien Jacob Markstrom, dont Alexander Ovechkin et Evgeni Malkin. 

Dans le camp adverse, Oliver Ekman-Larsson a sonné la charge avec un but et une mention d’aide. 

Outre les Russes, les Tchèques, les Suédois et la Suisse ont également mérité leur place pour la prochaine étape du Championnat du monde.