/news/currentevents
Navigation

La ministre Guilbault comprend l’impatience des sinistrés à la suite des inondations

La ministre Guilbault comprend l’impatience des sinistrés à la suite des inondations
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, affirme qu’elle comprend l’impatience des sinistrés de la Beauce et elle assure que son personnel travaille de manière optimale pour traiter les dossiers le plus rapidement possible.

«Je veux rassurer ces gens-là et leur dire que je comprends leur impatience et leur exténuation. Nous fonctionnons de manière optimale avec nos équipes du ministère de la Sécurité publique», a affirmé Mme Guilbault, mardi, en marge d’une annonce sur l’attribution d’une aide financière de 10 M$ pour la réfection et l’aménagement du quai de Sainte-Anne-de-Beaupré.

«Tout le monde travaille d’arrache-pied dans toutes les régions touchées, mais il faut comprendre que c’est du cas par cas. Il y a certains dossiers pour lesquels on ne peut pas donner l’argent tout de suite», a-t-elle ajouté.

Au 14 mai dernier, on comptait en Beauce plus de 1200 réclamations d’aide financière auprès de la Sécurité publique, dont 754 uniquement à Sainte-Marie. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

 

«Ce n’est pas unique à Sainte-Marie. Il y a d’autres endroits aussi où les gens sont impatients de rentrer chez eux, de voir leur dossier réglé et de toucher leur argent et on les comprend», a martelé la ministre.

«C’est la raison pour laquelle j’ai mis en place le nouveau programme d’indemnisation très rapidement après mon arrivée pour que justement nous puissions traiter les dossiers de la présente crue printanière en vertu de ce nouveau programme qui est beaucoup plus simple et rapide.»

«Malheureusement, il y a des dossiers qui ne peuvent pas se régler instantanément, mais il y en a plusieurs qui se règlent rapidement. On a déjà plusieurs millions de dollars qui ont été avancés en aide financière aux personnes qui ont été inondées à l’échelle du Québec et ça continue de jour en jour, au fur et à mesure que des séances d’information et des bureaux temporaires sont mis en place», a-t-elle indiqué.