/news/politics
Navigation

Legault sur la réforme du mode de scrutin : Jean-Pierre Charbonneau est rassuré

Coup d'oeil sur cet article

 Le président du Mouvement démocratie nouvelle et ex-président de l’Assemblée nationale, Jean-Pierre Charbonneau, est rassuré par les récents propos de François Legault sur la réforme du mode de scrutin. 

 «Finalement, les propos du premier ministre tenus [lundi], ça nous rassure et nous redonne confiance. Le premier ministre a recadré les affaires et maintenant, c’est clair», a dit M. Charbonneau, qui se dit maintenant convaincu que le premier ministre abandonnera dès 2022 le scrutin uninominal à un tour. 

 Lundi, M. Legault a indiqué qu’il déposera avant le 1er octobre 2020 un projet de loi qui permettrait d’adopter un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire avec listes régionales. «On pense que ce pourrait être appliqué pour 2022», a dit le premier ministre, en marge d’une mission économique à New York. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

 M. Charbonneau reconnaît que «les événements et les propos de la semaine dernière l’avaient beaucoup inquiété». Le gouvernement Legault avait rendu publique une lettre du Directeur général des élections du Québec (DGEQ) indiquant que la réforme du mode de scrutin pourrait prendre jusqu’à 42 mois. M. Legault a depuis indiqué que la réduction de ce délai était «jouable».