/entertainment/comedy
Navigation

Mehdi Bousaidan frappe fort

Mehdi Bousaidan frappe fort
Photo d'archives, TOMA ICZKOVITS

Coup d'oeil sur cet article

Mehdi Bousaidan a prouvé mardi soir, à la salle Albert-Rousseau, qu’il était un des humoristes les plus brillants et créatifs de sa génération, avec spectacle moderne, ambitieux, mais surtout, désopilant.

«Demain», le premier one man show de l’humoriste de 27 ans, s’appuie sur une mise en scène hors norme qui ne ressemble à rien de ce qui est en tournée actuellement, avec des projections, plusieurs écrans et même des effets sonores qui enrobent plusieurs de ses gags.  

Le spectacle s’ouvre avec la voix d’un couple devant la plateforme Medflix, inspirée par Netflix, où ils doivent faire le choix de ce qu’ils regarderont. Le concept de la plateforme teintera la soirée, puisque le spectateur sera amené à faire des choix qui influenceront le cours du spectacle. 

Non seulement l’humoriste a su trouver le juste équilibre entre l’ingéniosité technologique et l’essence du stand-up, mais «Demain» contient des bijoux de numéros chargés de ses plus fines observations, d’un humour intelligent, tout en étant engagé et touchant quand il le faut. 

Imaginatif à souhait et puisant dans tout son bagage culturel, Bousaidan s’éloigne avec brio des sujets faciles maintes fois exploités en humour, comme les réseaux sociaux ou les relations de couple. Rafraîchissant. 

Voyage autour du monde

Souvent sur la route, Mehdi Bousaidan a commencé par faire une brève comparaison des grandes chaînes de restaurants où il doit souvent s’arrêter, avant de nous partager son amour pour les «sports de pauvre», comme l’athlétisme et le lancer du poids. 

Les meilleurs numéros du spectacle de 90 minutes sont assurément ceux sur les sports norvégiens, les clichés du reggaeton, et nos choix de sonnerie de téléphone, qui en disent long sur nos personnalités, affirme-t-il. Sa rencontre avec un prisonnier, en fin de parcours, s’avère des plus touchantes. Hier, l’humoriste nous a eus presque aux larmes... entre deux éclats de rire. 

D’origine algérienne et grand voyageur, Mehdi Bousaidan nous a fait croulé de rire avec ses nombreuses et parfaites imitations d’accents, qu’il ressort à tout moment, avec juste ce qu’il faut de caricature. 

De plus, le jeune humoriste étoile est capable d’improviser et d’interagir avec son public sans jamais que ça tombe à plat. La barre est haute non seulement pour son prochain spectacle, mais pour tous les autres humoristes qui sortiront un one man show cette année.  

Mehdi Bousaidan est en supplémentaire à la salle Albert-Rousseau le 16 avril 2020.