/entertainment/music
Navigation

Le rappeur Jay-Z poursuivi par un boxeur

Le rappeur Jay-Z poursuivi par un boxeur
Photo d'archives, WENN.com

Coup d'oeil sur cet article

Un boxeur poursuit Jay-Z et ses partenaires de Roc Nation en justice, à cause des sérieux dommages cérébraux qu’il a subis après être monté sur le ring pour trois combats en 79 jours.

Daniel Franco assure avoir signé un contrat avec l’agence de sport de Jay-Z en 2015 et avoir gagné ses cinq premiers matchs, mais que les choses se sont corsées quand une grippe l’a empêché de s’entraîner pour un gros combat en 2017. 

D’après les documents légaux obtenus par TMZ, Daniel Franco prétend avoir demandé à Roc Nation de remettre le match, mais que ces derniers lui ont mis de la pression pour qu’il assure le combat. Il a perdu au troisième round, et a dû remonter sur le ring 50 jours plus tard, puis une troisième fois un mois après. 

Selon lui, Roc Nation ne s’est jamais assuré qu’il était en condition de monter sur le ring pour le troisième match en moins de trois mois, et il déclare avoir subi deux fractures du crâne et une hémorragie cérébrale qui aurait pu être détectée. 

Il a été plongé dans le coma, et les médecins ont dû retirer un morceau de son crâne pour alléger la pression de l’hémorragie. 

Le sportif souffre encore de problèmes neurologiques et cognitifs, et doit en permanence porter un casque pour protéger son cerveau. Selon lui, Roc Nation et Jay-Z ont négligé de le protéger. Il demande des dommages et intérêts.