/sports/racing
Navigation

La Northman Race prend le virage vert

Coup d'oeil sur cet article

À sa troisième édition, la course à obstacles Northman Race vire au vert. Les verres compressibles et les cruches d’eau permettront aux coureurs de se ravitailler tout en réduisant leur empreinte environnementale.

Près de 1000 personnes sont attendues samedi au pied des pentes du Mont-Sainte-Anne pour participer à cette course en sentier de 6 à 8 km, inspirée de l’époque des bûcherons. Ceux et celles qui décideront de se procurer un verre réutilisable pouvant s’accrocher à leur ceinture recevront gratuitement un arbre par l’entremise de l’Association forestière des deux rives.

« On veut sensibiliser le client à sa gestion des déchets, explique l’organisateur de l’événement, Marc-André Bédard. Ce n’est toutefois pas toujours facile parce qu’il y a des gens aux habitudes ancrées, et même si on a beau les sensibiliser, certains oublient de s’amener un contenant pour boire. »

Des cruches d’eau seront mises à la disposition des participants tout au long du parcours où ils pourront s’abreuver en utilisant des verres en carton, moins dommageables pour l’environnement que le plastique. Et les fameuses bouteilles d’eau en plastique ne seront plus offertes gratuitement comme par le passé.

Progression stable

Par ailleurs, Marc-André Bédard estime que l’engouement monstre que les courses à obstacles ont connu au cours des dernières années est en train de se calmer.

« Ce n’est plus comme en 2015 ou 2016 où l’on pouvait avoir des courses à 8000 ou 10 000 participants. Ça reste encore grand public, mais on se dirige surtout vers une clientèle habituée qui revient constamment. Notre base, ce sont les habitués ou ceux que l’on pourrait qualifier d’élites. »