/sports/others
Navigation

Paiement fils à la tête des Filons

L’ex-entraîneur du Rouge et Or dirigera la formation collégiale Division 2

Jacques Paiement Jr
Photo d’archives, Jean-François Desgagnés Jacques Paiement fils a passé 11 saisons à la barre du Rouge et Or. Il est photographié à l’automne 2018, lors de la conférence de presse annonçant le début de la saison.

Coup d'oeil sur cet article

Jacques Paiement fils n’aura pas été à la recherche d’un emploi très longtemps.

Après avoir remis sa démission comme entraîneur-chef du Rouge et Or de l’Université Laval il y a moins de deux semaines, Paiement prendra les rênes des Filons de Thetford à compter de la prochaine saison. Il dirigera la formation collégiale Division 2 la saison prochaine.

Paiement ne s’amènera pas seul à Thetford Mines. Adjoint à Laval la saison dernière et entraîneur-chef des Dynamiques de Sainte-Foy en Division 2, Alex Katahwa obtiendra lui aussi un poste à temps plein. Il dirigera la formation féminine qui évolue elle aussi en Division 2.

« C’est une occasion de faire juste, juste, juste du basketball sans faire de financement et d’administration, a expliqué Paiement. C’est un gros aspect. C’est un retour aux sources puisque j’ai coaché les Dynamiques de Sainte-Foy pendant neuf ans. C’est un calibre que j’ai toujours bien aimé. Je ne voulais pas m’embarquer seul dans cette aventure et je voulais être entouré de quelqu’un en qui j’ai pleinement confiance. »

« Bâtir un vrai programme »

Les Filons visent gros pour les prochaines années.

« J’ai tout aimé du projet qu’ils m’ont présenté. Leur plan, leurs objectifs et les investissements. On va pouvoir bâtir un vrai programme de basketball avec l’engagement de tous les intervenants au collège. Le plan est d’ajouter une équipe masculine et féminine l’an prochain (saison 2020-2021). Ça nous permettra de recruter les meilleurs de partout. Le but est de disputer 40 parties de haut niveau par saison. Je crois à 100 pour cent au projet et je n’accepte pas ce travail pour un an. »

Les Filons ont confirmé, hier en fin de journée, qu’ils ne renouvelaient pas le contrat d’Étienne Jacquet qui était en poste depuis cinq ans et qui avait remporté deux titres provinciaux en Division 2. Jacquet est l’un des entraîneurs de Team Thetford qui n’a aucun lien avec le collège, mais dont les joueurs fréquentent l’institution.

La soudaine disponibilité de Paiement a complètement changé le portrait et a incité les dirigeants à le contacter pour vérifier son intérêt et a pesé sur l’accélérateur.

Le cégep de Thetford souhaitait revoir son modèle de développement du basketball, nouveau modèle où l’institution sera plus en contrôle.