/entertainment/music
Navigation

Matt Lang séduit à Beauport

Le chanteur met le feu aux poudres avec un party country

Le chanteur new country Matt Lang a comblé quelque 400 fans rassemblés au pavillon principal de la Baie de Beauport, vendredi soir. 
Photo Didier Debusschère Le chanteur new country Matt Lang a comblé quelque 400 fans rassemblés au pavillon principal de la Baie de Beauport, vendredi soir. 

Coup d'oeil sur cet article

On se serait cru dans un des fameux bars chaleureux et festifs sur la « main », à Nashville. Mais on était bien au Cabaret de la Baie de Beauport, vendredi soir, avec Matt Lang, un chanteur en feu qui semble tout droit sorti de la mecque du country.

Matt Lang a rempli ses promesses. Avec une énergie explosive, le chanteur new country et ses musiciens ont offert un généreux party à des fans conquis vendredi soir. Il a attiré 400 fans qui avaient une brûlante envie de festoyer, et dont plusieurs avaient sorti la chemise à carreaux.

Le chanteur new country Matt Lang a comblé quelque 400 fans rassemblés au pavillon principal de la Baie de Beauport, vendredi soir. 
Photo Didier Debusschère

Matt Lang voit sa carrière éclore à une vitesse fulgurante depuis la parution de son premier album anglophone, à l’automne dernier. En pleine tournée québécoise jusqu’au mois de décembre, et entre deux aller-retour à Nashville pour la production de son prochain album, qui sera lancé à l’international, Lang a reçu un vibrant accueil de la foule massée devant lui.

Avec un seul album en poche, Matt Lang avait concocté un party country en y insérant plusieurs reprises méticuleusement choisies et bien connues des amateurs, dont Tennessee Whiskey, I Wan’t You To Love Me, Right Were We Want It et Take It Easy.

Le chanteur new country Matt Lang a comblé quelque 400 fans rassemblés au pavillon principal de la Baie de Beauport, vendredi soir. 
Photo Didier Debusschère

Entouré par trois musiciens, avec une voix taillée sur mesure pour le new country, qui n’a rien à envier aux plus grands de cet univers musical, Matt Lang a aussi fait chanter ses fans avec les pièces de son album.

En plus d’un récent extrait, Better When I Drink, Matt Lang a aussi profité de l’occasion pour « casser des nouvelles tounes », toujours aussi bien reçues. La soirée était bien partie pour se terminer tard, puisqu’on était seulement à l’entracte au moment de mettre sous presse.

Nouvelle salle du paysage culturel de la capitale depuis février, le Cabaret de la Baie de Beauport est un lieu de diffusion charmant avec son côté entièrement vitré qui donne sur le fleuve et qui lui confère beaucoup de cachet. Le groupe hip-hop Dead Obies y sera d’ailleurs en spectacle le 29 mai prochain.

Le chanteur new country Matt Lang a comblé quelque 400 fans rassemblés au pavillon principal de la Baie de Beauport, vendredi soir. 
Photo Didier Debusschère

Douce Héra Ménard

Avec un style qui mêle folk et country bien à sa manière, l’auteure-compositrice-interprète Héra Ménard s’est présentée seule sur les planches avec sa guitare et son harmonica, juste avant Matt Lang. Elle devait assurer la première partie devant une foule bruyante qui ne lui a pas offert l’écoute qu’elle aurait méritée.

Son univers un peu plus doux que celui de Lang n’était peut-être pas celui qu’il fallait, toutefois, pour faire lever une foule qui avait envie de fêter.

Originaire de Québec, Héra Ménard roule sa bosse depuis un bout déjà. Durant une quarantaine de minutes, elle a offert les pièces de son premier album solo, paru en 2017.