/news/politics
Navigation

Bornes de recharge en logement multiple: le gouvernement Legault annonce de nouvelles subventions

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – Le gouvernement Legault veut encourager l’achat de véhicules électriques chez les Québécois vivant dans un immeuble multilogement, comme une tour à condos ou à appartements.

Pour ce faire, le ministre de l’Énergie, Jonatan Julien, a annoncé vendredi une nouvelle aide financière pour l’achat et l’installation d’une borne de recharge électrique pour les propriétaires d’un bâtiment comportant plus de quatre logements et pour les propriétaires habitant un tel bâtiment.

Ces derniers auront droit à une subvention de 50% du prix de la borne de 240 volts, jusqu’à un maximum de 5000$.

La location d’une borne de recharge est également admissible à la subvention.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

«Nous avons tous intérêt à agir, non seulement pour améliorer notre bilan carbone, mais également pour accroître la vitalité de notre économie», a indiqué le ministre Julien, vendredi, lors d’une conférence de presse qui lançait le premier Salon du véhicule électrique de Québec.

«Nous sommes définitivement confiants qu’avec ces incitatifs, nous allons atteindre la cible de 100 000 véhicules électriques au Québec en 2020. Et tout nous porte à croire que nous allons atteindre un million de véhicules électriques sur les routes du Québec à l’horizon de 2030», a-t-il ajouté.

Maximum par bâtiment

Si le propriétaire d’un immeuble multilogement décide d’équiper ses stationnements de bornes de recharge électrique pour ses locataires, une aide maximale annuelle de 10 000$ pourra être accordée si le bâtiment abrite de cinq à neuf logements. La subvention maximale annuelle augmentera à 20 000$ si le bâtiment comporte de 10 à 19 logements, et à 25 000$ s’il est doté de 20 logements ou plus.

Le programme est en vigueur du 18 avril 2019 au 31 décembre 2020.

Des subventions pour l’achat de bornes de recharge dans les résidences unifamiliales et dans les bâtiments de quatre logements et moins sont déjà en vigueur au Québec.

Le transport routier est responsable du tiers des émissions de gaz à effet de serre au Québec.