/sports/hockey
Navigation

Le Canada devra se méfier de Jakub Voracek

Le Canada devra se méfier de Jakub Voracek
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Si le Canada veut mettre la main sur une première médaille d’or au Championnat du monde de hockey depuis 2016, il devra d’abord éviter de tomber dans le piège que représentent la République tchèque et un certain Jakub Voracek, lors de leur match de demi-finale, samedi, en Slovaquie.

En effet, la formation de l’unifolié en aura plein les bras avec l’attaquant de 29 ans qui agit à titre de capitaine chez les Tchèques. Voracek connaît présentement ses meilleurs moments sur la scène internationale, lui qui n’avait jamais inscrit plus de 10 points lors des cinq Championnats du monde auxquels il a précédemment participé.

«C’est un grand joueur. Je suis heureux de le voir en confiance et démontrer ce dont il est capable», a indiqué le coéquipier de Voracek chez les Tchèques et les Flyers de Philadelphie, Radko Gudas, au site de la Fédération internationale de hockey.

«Il est notre pilier depuis le début du tournoi. C’est plaisant de le voir jouer et de l’aider à mener notre groupe.»

En huit parties depuis le début de la compétition, Voracek a amassé quatre buts et 12 mentions d’aide pour 16 points. Ces statistiques le placent au troisième rang des pointeurs du prestigieux tournoi.

À titre comparatif, Mark Stone et Anthony Mantha sont les meneurs offensifs du Canada avec des récoltes de 12 points chacun. Le Québécois sera d’ailleurs de retour dans la formation d’Alain Vigneault, lui qui était suspendu pour l’affrontement de quart de finale contre la Suisse. Mantha avait été sanctionné pour un coup à la tête de Colin White, des États-Unis, lors d’un gain des siens de 3 à 0 pendant la ronde préliminaire.

C’est Matt Murray qui devrait avoir la lourde tâche d’arrêter Voracek et sa troupe. Le gardien de 24 ans a maintenu une moyenne de buts accordés de 1,99 et un taux d’efficacité de ,920 en cinq départs en Slovaquie.

Le duel entre le Canada et la République tchèque sera présenté à 13 h au Ondrej Nepela Arena de Bratislava.