/sports/hockey
Navigation

Le moment tant attendu

David Krejci, 4 B, 10 A, 14 pts
Photo d’archives, AFP David Krejci, 4 B, 10 A, 14 pts

Coup d'oeil sur cet article

On y est enfin ! Le dernier sprint de la saison 2018-2019, l’apogée d’un long et éreintant calendrier. La finale de la Coupe Stanley mettant aux prises les Blues de St. Louis aux Bruins de Boston promet son lot d’émotions.

Si les Bruins semblent faire l’unanimité parmi les observateurs pour cette reprise de la finale de 1970, les six derniers patineurs en lice dans le Pool National de Hockey (PNH) se livreront une lutte sans merci pour être proclamés le meilleur joueur de ce dernier chapitre éliminatoire.

Dans le coin jaune, Brad Marchand, Patrice Bergeron et David Krejci ont été nominés. Les trois comparses seront à la recherche d’une deuxième bague après celle arrachée en 2011 contre les Canucks de Vancouver.

Ryan O’Reilly, 3 B, 11 A,	14 pts
Photo d’archives, AFP
Ryan O’Reilly, 3 B, 11 A, 14 pts

Marchand se voudra sans doute le choix populaire, lui qui connaît un printemps éloquent avec sept buts et 18 points en 11 rencontres, bon pour le deuxième rang à ce chapitre. De son côté, son partenaire Patrice Bergeron (13 points) brille surtout pour l’efficacité dans les mises en jeu, ce qui pourrait permettre à Marchand de continuer à engranger de précieux points. Auteur de 14 points, dont quatre buts, David Krejci aura aussi son mot à dire.

« Je prends Boston en 5 et Bergeron parce qu’il va encore une fois prouver qu’il est l’homme des grandes occasions. Je pense aussi que la tenue de Rask jusqu’ici me force à croire que les attaquants des Blues seront peu productifs », a souligné le journaliste sportif du Journal de Québec Stéphane Cadorette.

Brad marchand, 7 B, 11 A, 18 pts
Photo d’archives, AFP
Brad marchand, 7 B, 11 A, 18 pts

La revanche de Perron ?

Dans le coin bleu, Ryan O’Reilly, Vladimir Tarasenko et David Perron tentent de gagner le cœur des participants du PNH. O’Reilly, qui s’est fait complice sur trois des buts des siens dans le match ayant confirmé une première finale en 49 ans, pointe au deuxième rang des pointeurs de son club depuis le début du bal printanier avec ses trois buts et 11 mentions d’aide, pour 14 points. Il donne raison à son entraîneur de l’utiliser près de 20 minutes par rencontre.

Tarasenko, lui, n’est pas en reste. Il a trouvé le fond du filet à huit reprises tout en ajoutant cinq mentions d’aide au cours des trois premières rondes. Troisième parmi les représentants des siens au PNH en vertu de sa récolte de 13 points, le Québécois David Perron carbure aux grands moments et la finale pourrait bien lui permettre de briller. Perron a vécu l’expérience l’an passé dans l’uniforme des Golden Knights de Vegas, et cette fois, il voudra lever le saladier à bout de bras.

10 premiers au classement général

  • 1. Rémi Laflamme 128 pts
  • 2. Karine Girard 125 pts
  • 3. Huguette Lemaire 123 pts
  • 4. Donald Audet 123 pts
  • 5. Jean-Pierre Desbiens 123 pts
  • 6. Julie Trunzo 123 pts
  • 7. Pat Miron 122 pts
  • 8. Éric Pineault 122 pts
  • 9. Denis Sirois 121 pts
  • 10. Robert Bastien 121 pts

Classement des Experts

  • 1. Stéphane Cadorette 102 pts
  • 2. Kevin Dubé 95 pts
  • 3. Roby St-Gelais 83 pts
  • 4. Pascal Dupuis 72 pts
  • 5. Alain Chainey 61 pts
  • 6. Mathieu Boulay 41 pts
  • 7. Jean-François Chaumont 39 pts