/misc
Navigation

La lune de miel de béton

Le premier ministre François Legault était de passage à Gatineau
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

La CAQ a beau avoir cafouillé dans l’évaluation de son engagement phare des maternelles 4 ans, les troupes de François Legault profitent d’une lune de miel à toute épreuve pour l’instant, en grande partie grâce à la tenue du premier ministre.

On disait de Jean Charest qu’il était en teflon au moment de retrouver un gouvernement majoritaire en 2008. Aucune controverse ne lui collait à la peau.

Dans le cas de la CAQ, poussée au pouvoir par une puissante volonté de changement, certains auraient pu déchanter après quelques mois. Une fois élu, François Legault s’est dit d’accord pour qu’Hydro conserve une partie des trop-perçus puisés dans les poches des consommateurs, pratique qu’il avait pourtant dénoncée dans l’opposition. Pour le déploiement des maternelles 4 ans, le coût de construction des nouvelles classes est six fois plus élevé que ce qu’il avait prévu en campagne électorale. Puis, le premier ministre et Marguerite Blais ont dit une chose et son contraire quant à la livraison de places promises dans le concept caquiste de maisons des aînés.

Mais la CAQ trône au sommet des sondages, avec le double d’intentions de vote par rapport à son plus proche rival libéral.

Faveur populaire

Depuis l’élection, ses appuis ne cessent de gonfler, et chez les francophones, c’est un raz-de-marée qui surpasse même les belles années de Lucien Bouchard, avec 55 % d’appuis.

« Les gens nous jugent pas tant sur les mesures que nous avons prises, mais sur l’attitude en général », a résumé un ministre questionné plus tôt cette semaine.

Sans la moindre parcelle d’arrogance, il suggère de l’accompagner dans un Tim Horton de sa circonscription, à l’aveugle, pour constater les commentaires positifs qu’il reçoit.

« Je te dis, la perception est presque étonnamment bonne », laisse-t-il échapper.

Un député soutient se faire interrompre à l’épicerie « parce que les gens me disent qu’ils sont contents, de ne pas lâcher sur la laïcité ». Issu des régions, un ministre témoigne aussi de l’appui derrière l’interdiction du port des signes religieux dans son patelin. « C’est le dossier sur lequel j’ai eu le plus de félicitations. »

C’est presque ironique que François Legault, davantage préoccupé par l’économie et l’éducation, ne veuille pas que la laïcité soit son legs politique ! Visiblement, sa présence, son attitude empathique et sa hauteur lors des inondations ont charmé les Québécois, qui se sont reconnus en lui.

Temps durs pour Carmant

Ce ne sont pas tous les membres de l’équipe qui flottent sur un nuage, toutefois. Le ministre Lionel Carmant, blessé par la mort tragique de la fillette de Granby, est demeuré ébranlé depuis. « Il l’a pris très personnel », confie un de ses collègues. À l’ouverture de l’étude, article par article, de son projet de loi sur le cannabis, le ministre délégué à la Santé paraissait absent. Comme s’il avait été poussé sur la scène contre son gré et qu’il n’avait aucune envie d’être là.

À l’interne, des élus déplorent aussi le manque d’efficacité de certains cabinets. Notamment celui de l’Éducation, où l’on estime que Jean-François Roberge « en a plein les bottines » et qu’il est desservi par un entourage trop faible. À l’inverse, on pointe Danielle McCann comme un exemple à suivre pour sa proximité avec les députés, « son écoute » et sa « rapidité à livrer des résultats ».

Questionnement

La question de la réforme du mode de scrutin, qui mettra en péril plusieurs sièges d’actuels élus caquistes devra aussi faire l’objet d’un débat lors d’un prochain caucus. « Plusieurs ont des interrogations », reconnaît un membre de la députation, selon qui « presque tout le monde voudra intervenir là-dessus ».

Quoi qu’il en soit, les caquistes doivent se rappeler que Justin Trudeau a atteint des pointes d’appui de 49 % dans les sondages pendant les deux années suivant son élection, avant de perdre de sa superbe en deuxième moitié de mandat...

Les bulletins

Éric Girard, CAQ

Le premier ministre François Legault était de passage à Gatineau
Photo Agence QMI, Simon Clark

L’affable ministre des Finances a mis fin au programme RénoVert, qui fonctionne et qui constitue un réel incitatif pour améliorer l’efficacité énergétique des propriétés. Il a cherché à mettre la faute sur son prédécesseur libéral Carlos Leitao, qui l’a pourtant reconduit année après année. L’APCHQ, notamment, plaide pour son rétablissement immédiat.

Marie Montpetit, PLQ

Le premier ministre François Legault était de passage à Gatineau
Photo Agence QMI, Simon Clark

La fougueuse députée de Maurice-Richard n’a pas mis de gants blancs pour remettre à sa place Maxime Bernier, qui n’a pas écarté la possibilité d’appuyer une loi resserrant le droit à l’avortement. « Merci de préciser votre pensée sinon je vous précise la mienne », a-t-elle écrit sur Twitter, prévenant qu’elle travaillera « personnellement et activement » contre lui aux prochaines élections.

Pascal Bérubé, PQ

Le premier ministre François Legault était de passage à Gatineau
Photo Stevens LeBlanc

Les péquistes s’étaient butés à Philippe Couillard dans le passé. Mais cette fois, une motion du chef parlementaire a été acceptée par l’Assemblée nationale et le drapeau des patriotes a flotté sur le mât du parlement lundi dernier. Bel hommage à ceux qui ont mené le combat pour la défense des intérêts des Canadiens français.

François Legault, CAQ

Le premier ministre François Legault était de passage à Gatineau
Photo courtoisie, Le Journal de Québec

Pourquoi frapper encore sur le syndicat des employés d’ABI, devant le patron d’Alcoa, par surcroît ? Par contre, le premier ministre a réalisé un bon coup en obtenant une rencontre avec un proche conseiller de Donald Trump. Il a plaidé pour l’énergie hydroélectrique tant à New York qu’à Washington. Complètement dans son élément dans un rôle de « bon vendeur » du Québec.

En vrac

La vidéo surprise

Le premier ministre François Legault était de passage à Gatineau
Photo Agence QMI, Simon Clark

Dans un hommage aux patriotes publié lundi, la libérale Dominique Anglade clame que le peuple du Québec est distinct, fier, libre et capable d’assumer ses choix.


Avertissement

Le premier ministre François Legault était de passage à Gatineau
Photo Agence QMI, Simon Clark

La commissaire à l’éthique recommande à la solidaire Ruba Ghazal de se retirer de la commission qui étudiera le recyclage du verre lorsque témoignera son ex-employeur, Owens Illinois.


En mission dans l’Ouest !

Le premier ministre François Legault était de passage à Gatineau
Photo Reuters

Le grand argentier Éric Girard a rencontré le premier ministre Jason Kenney (photo) pour réchauffer les relations avec l’Alberta.