/news/health
Navigation

«On a l’impression de se trouver dans un pays d’Europe de l’Est»

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs centres hospitaliers de la province tombent en ruine, ne répondent pas aux normes et mettent les patients à risque: une situation qui préoccupe grandement Paul Brunet, président du Conseil pour la protection des malades (CPM).

 • À lire aussi: Des hôpitaux dans un piètre état 

«En regardant les photos, on a l’impression de se trouver dans un lointain pays de l’Europe de l’Est», a confié Paul Brunet au sujet des images publiées samedi matin.

«Il me semble qu’avec les 30 milliards $ et plus qu’on dépense chaque année, on devrait pouvoir s’attendre à plus», a-t-il ajouté, en entrevue à TVA Nouvelles.

Paul Brunet juge d’ailleurs primordial d’assurer la sécurité de même que l’hygiène des patients et du personnel médical. «C’est aussi important une chambre propre qu’un soin de chevet ou un soin médical», a-t-il précisé.

Pour sa part, le Dr Laurent Marcoux, porte-parole de l’Association médicale canadienne, ne s’explique pas cette situation. «Je suis surpris et je suis d’abord très déçu», a-t-il fait savoir, à TVA Nouvelles.

«L’hôpital, c’est un endroit où l’hygiène fait partie de la qualité des soins», a-t-il ajouté.

Que fera la CAQ?

M. Brunet peine toutefois évaluer si le gouvernement Legault a les coudées franches pour affronter le problème.

«On n’a pas beaucoup d’information sur le plan d’investissement de la CAQ», a expliqué le président du CPM, précisant que l’ex-ministre de la Santé Gaétan Barrette avait chiffré à 500 millions $ annuellement pendant 10 ans pour rénover hôpitaux et CHSLD.

«Je suis réaliste, mais donnons le temps au nouveau gouvernement de faire une meilleure job dans les prochains mois et prochaines années. Ça prend beaucoup d’argent», a-t-il ajouté.

Dans son dossier publié samedi, le «Journal» fait était du piètre état dans lesquels sont plusieurs hôpitaux du Québec. Depuis un an seulement, le déficit de maintien des actifs a carrément bondi de 37 % (237 millions $ l’an dernier), selon les données fournies par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).