/sports/others
Navigation

Canoë-kayak: une chimie qui opère

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir remporté l’or, samedi, au C1 200 m, Laurence Vincent-Lapointe est montée une fois de plus sur la plus haute marche du podium, en Coupe du monde de canoë-kayak de vitesse, dimanche. En compagnie de sa partenaire, Katie Vincent, elle s’est imposée au C2 500 m de Poznan, en Pologne.

Le duo a franchi la ligne d’arrivée avec un chrono de 01:54,389. Comme la veille, l’eau était très agitée dans le bassin, ce qui a donné du fil à retordre aux canoéistes. Les deux Canadiennes ont donc décidé d’utiliser un rythme axé sur la puissance et non sur la vitesse pour leurs rames.

«C’était loin d’être calme. En arrivant sur l’eau, j’étais nerveuse, mais je n’avais pas de doutes que nous allions bien faire ça. Nous étions toutes les deux en confiance de nos capacités. Nous nous sommes un peu déplacées du milieu de notre couloir, mais nous nous sommes replacées. J’avais confiance que Katie allait bien diriger notre bateau et qu’elle avait le contrôle. Nous avons poussé tout au long de la course. À la fin, il y avait énormément de vagues, ce qui rendait ça plus difficile», a dit la multiple championne du monde.

Le travail rapporte

Les Chinoises, Ma Yanan et Sun Mengya (01:55,829), ont mis la main sur l’argent et les Ukrainiennes, Liudmyla Luzan et Anastasiia Chetverikova (01:56,513), ont récolté le bronze.

«Je ne savais pas trop à quoi m’attendre des Chinoises. Je savais que nous allions avoir de l’avance, mais à quel point? Aucune idée. Je suis contente de voir que toutes les heures d’entraînement faites cet hiver ont payé. Si elles étaient sur nos talons et que ça se jouait à un cheveu, ça voudrait dire qu’elles se seraient beaucoup plus améliorées que nous, ce qui aurait été un peu difficile à encaisser», a poursuivi la Québécoise.

Le week-end prochain, à la Coupe du monde de Duisbourg (Allemagne), Vincent-Lapointe sera en action aux C1 200 m, C2 500 m et C1 5000 m.

«Le 5000 m, ce n’est pas une distance olympique ni une sur laquelle je me concentre. Aujourd’hui, c’est Katie qui a gagné cette épreuve. Il n’y a pas vraiment d’enjeu, c’est vraiment plus pour le plaisir et pour donner un bon spectacle. Il se passe des choses sur cette distance. Ça va être plaisant.»