/sports/baseball/capitales
Navigation

Corey Bass fait le boulot

Coup d'oeil sur cet article

Tout juste arrivé dans la Vieille Capitale, le nouveau receveur des Capitales de Québec, Corey Bass, a fait bonne figure lors de l’affrontement de dimanche contre les Boulders de Rockland. Il est déjà bien apprécié du partant et entraineur des lanceurs, Karl Gélinas.

Et le duo Bass-Gélinas semble avoir porté ses fruits: il a mené à la troisième victoire des Capitales en dix confrontations.

«On a eu une bonne discussion avant que je monte sur la butte, j’avais hâte de voir comment il recevrait la balle. Et, franchement, c’était un plaisir total. On était clairement sur la même longueur d’onde», a louangé Gélinas à la fin du troisième affrontement contre Rockland.

De l’expérience derrière le marbre

D’ailleurs, l’arrivée de Bass coïncide étrangement avec une diminution marquée d’erreurs en défense. Lesdites erreurs qui devenaient de plus en plus problématiques pour la troupe de Patrick Scalabrini dans les derniers matchs.

«Il reçoit magnifiquement bien, c’est un gars d’expérience. Dès son entrée dans l’équipe, il a parlé à tous les lanceurs, il leur a posé énormément de questions pour s’assurer d’être sur la même page. Pour l’instant, on se concentre uniquement sur son rôle défensif, alors qu’il produit ou pas à l’attaque, ça importe peu en ce moment», a précisé le gérant.

Bass a été repêché en 20e ronde par les Phillies de Philadelphie en 2013. Après avoir passé trois ans dans le baseball affilié, il s’est retrouvé dans les ligues indépendantes Frontier, Atlantique et l’Association américaine. En 2017, il a obtenu une seconde chance dans le baseball affilié, cette fois-ci pour les Jupiter Hammerheads, une filiale des Marlins de Miami.

Du mouvement à prévoir

Avec maintenant quatre joueurs pouvant s’installer au poste de receveur (Brendon Brosher, Chris Shaw, Joe Lytle et Corey Bass), il risque d’y avoir du mouvement dans l’alignement très bientôt. Cependant, Scalabrini ne veut pas trop s’avancer sur le sujet. Jonathan Malo risque d’être le premier à plier bagage dans les prochains jours pour des raisons professionnelles.