/sports/racing
Navigation

Léandre Bouchard se surpasse malgré un bris mécanique

Léandre Bouchard se surpasse malgré un bris mécanique
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Un bris mécanique dès le départ de l’épreuve de cross-country olympique de la troisième étape de la Coupe du monde de vélo de montagne à Nove Mesto n’a pas empêché Léandre Bouchard de signer le meilleur résultat canadien masculin de la catégorie élite, dimanche.

La journée du cycliste originaire d’Alma a bien mal commencé en République tchèque, lui qui s’est arrêté dans la zone de réparation après moins d’une minute de course.

«Au départ, ma roue a accroché celle d’un autre concurrent, ce qui a cassé un de mes rayons et créé une crevaison en perçant mon fond de jante. Je suis reparti dernier sur les 130 compétiteurs. Après la boucle de départ, où j’ai été bloqué, j’avais de bons temps dans les tours. J’ai fait une super remontée, je me suis concentré sur ma progression et j’ai donné le meilleur de moi-même. Je suis vraiment satisfait de l’effort que j’ai mis et la forme était bonne», a dit Bouchard, 39e à 6 min 15 s du gagnant.

Le Néerlandais Mathieu Van Der Poel a été sacré champion devant les Suisses Nino Schurter (+19 s) et Mathias Flueckiger (+1:53). Également en action, Marc-André Fortier et Raphaël Gagné ont pris respectivement les 94e et 109e échelons après avoir été stoppés avec deux et trois tours à faire.

En action au Québec

Bouchard, 26 ans, participera à deux événements à Baie-Saint-Paul et Sherbrooke au cours des prochains week-ends.

«J’ai hâte de courir au Québec. J’aimerais remporter ma première Coupe Canada à Baie-Saint-Paul, je pense que je suis capable. J’étais surpris d’être le premier Canadien aujourd’hui malgré ce qui m’est arrivé. J’ai l’intention d’aller chercher des points UCI pour améliorer mon classement sur la grille de départ, car je savais qu’en début de saison, je serais plus loin que ce que je souhaitais», a-t-il conclu.