/lifestyle/books
Navigation

Les bons conseils du Dr Saldmann

Dr Frédéric Saldmann
Photo Chantal Poirier Dr Frédéric Saldmann

Coup d'oeil sur cet article

À Paris, le Dr Frédéric Saldmann est le médecin de nombreuses personnalités politiques et artistiques. Comme il était de passage cette semaine à Montréal, on en a profité pour lui parler.

Le cardiologue et nutritionniste français Frédéric Saldmann est aujourd’hui célèbre de par le monde. Et c’est en écrivant des livres remplis de conseils accessibles et faciles à suivre qu’il y est parvenu.

Soucieux d’aider les gens à rester en santé le plus longtemps possible, il a notamment publié Le Meilleur Médicament c’est vous – qui s’est écoulé à près de trois millions d’exemplaires –, Prenez votre santé en main !, Votre santé sans risque ou, plus ­récemment, ­Vital ! « Quand on fait de la ­médecine préventive, il faut ­expliquer en détail ce qui se passe, et ça prend beaucoup de temps, relate le Dr Saldmann. Un jour, j’ai ainsi reçu une patiente qui avait besoin de médicaments pour la tension et le diabète. Mais en adoptant ­rapidement de saines habitudes, elle avait peut-être une chance de les éviter. J’ai donc passé l’heure suivante à lui ­expliquer comment, et c’est là que j’ai eu l’idée de commencer à écrire des livres pour dire tout ce que je n’avais pas le temps de dire en consultation et... tout ce que je n’osais pas dire ! »

Changer petit à petit

Le succès de cette formule, qui s’appuie chaque fois sur les plus récentes découvertes médicales, a été presque instantané. Un succès que Frédéric Saldmann a lui-même ­tenté de comprendre en ­questionnant ses lecteurs.

« Aucune personne ne referme mes livres sans avoir changé au moins une chose dans sa vie, ­poursuit-il. On essaie quelques conseils, toujours des choses très simples, et comme ils ont marché, le bouche-à-oreille ­fonctionne ensuite très fort. Au Japon, une lectrice m’a par exemple ­affirmé que depuis qu’elle m’avait lu, elle fermait maintenant ­systématiquement le couvercle des toilettes avant de tirer la chasse d’eau. En faisant ça, on ne propulse pas dans la pièce des millions de bactéries, et on diminue de 30 % les risques d’infection. »

Moins manger ?

« Aujourd’hui, au Canada, on ne meurt pas de carences, mais d’excès, poursuit le Dr Saldmann. Dans Vital !, je parle donc entre autres de la faim. On vit dans un monde où on est habitué à tout avoir tout de suite. J’ai faim, vite je mange. Mais si on garde cette faim ­pendant 20 minutes, on se fait un bien fou. La faim stimule une ­hormone appelée la ghréline qui, elle, va stimuler l’autophagie, une sorte de cure détox express qui permet ­d’éliminer les cellules en mauvais état ­génératrices de maladies. »

Après lui avoir demandé quel autre sujet du livre il tenait à faire ressortir, le Dr Saldmann a aussitôt enchaîné sur le jeûne séquentiel. « Pendant 14 heures, on arrête de manger, mais on s’hydrate bien, précise-t-il. Quand on pratique ce jeûne, on lutte contre notre obsolescence programmée, on laisse au corps le temps de se régénérer. Digérer, c’est tout un bazar, et on est souvent fatigué après un repas. Mon conseil : tester le jeûne et écouter la façon dont on se sent. »

Des infos surprenantes

<i>Vital!</i></br>
Éditions Albin Michel.</br>
270 pages.
Photo courtoisie
Vital!
Éditions Albin Michel.
270 pages.
  • Une mauvaise hygiène dentaire peut faire ­grimper jusqu’à 80 % le risque de développer ­certains cancers.
  • 12 rapports sexuels par mois augmentent de 10 ans l’espérance de vie en santé des hommes, comme des femmes.
  • Remplacer ­quotidiennement six heures en position assise par six heures en position debout permet de perdre 10 kg en quatre ans.

►Pour en savoir plus, on lit Vital !, aux Éditions Albin Michel.