/news/currentevents
Navigation

Une femme de 40 ans accusée d’avoir omis d’arrêter son véhicule

Lison Asselin, accusée
Photo Facebook Lison Asselin, accusée

Coup d'oeil sur cet article

LA MALBAIE | Une conductrice de 40 ans a été accusée lundi en lien avec le décès tragique d’un jeune homme de 14 ans happé alors qu’il circulait à vélo à Saint-Urbain, dans Charlevoix.

Lison Asselin a été accusée d’avoir omis d’arrêter son véhicule à la suite d’un accident ayant causé la mort.

La femme avait les traits tirés et a sangloté lors de sa comparution.

L’accusée, qui est détenue depuis son arrestation vendredi, va rester derrière les barreaux. Elle doit revenir en cour le 3 juin pour son enquête sur remise en liberté.

Guillaume Dufour, 43 ans, a pour sa part été accusé d’entrave au travail des policiers en cachant un élément matériel lié à l’enquête. Il a pu recouvrer sa liberté et doit revenir en cour le 4 juillet.

Passible de la prison à vie

Selon le Code criminel, Mme Asselin est passible de l’emprisonnement à vie si elle est trouvée coupable.

Marie-Ève Béliveau-Brunet, procureure aux poursuites criminelles et pénales au palais de justice de La Malbaie n’a pas voulu trop s’avancer lundi sur la sentence qu’elle pourrait réclamer le cas échéant.

« Une peine importante peut être imposée », s’est-elle limitée à dire.

Les deux accusés doivent se conformer à une série de conditions, dont ne pas entrer en contact directement ou indirectement avec plusieurs personnes dont l’identité doit rester confidentielle.

Lison Asselin, accusée
Photo Dominique Lelièvre

L’adolescent de 14 ans a été gravement blessé après avoir été happé par un automobiliste, à Saint-Urbain jeudi dernier. Il a malheureusement succombé à ses blessures, très tôt lundi matin.

Il a été happé vers 21 h 30 alors qu’il circulait à vélo en compagnie de deux amis sur la rue Saint-Édouard, au cœur du village, où la limite de vitesse est fixée à 50 km/h.

La personne qui conduisait ne s’est jamais immobilisée après l’impact.

Des radars

La mairesse de Saint-Urbain, Claudette Simard, a annoncé que la municipalité allait faire l’acquisition de deux radars mobiles dès la semaine prochaine.

Ceux-ci doivent être installés sur la rue Saint-Édouard afin d’inciter les automobilistes à ralentir.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions