/investigations
Navigation

Une facture de 280 M$ pour la tragédie de Lac-Mégantic

Le gouvernement du Québec devra assumer seul les nouveaux frais

Coup d'oeil sur cet article

Six ans après la catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic, la facture pour la décontamination et le rétablissement atteint 280 M$, selon des documents obtenus par notre Bureau d’enquête. L’entente avec Ottawa étant caduque, Québec devra assumer seule toutes les nouvelles dépenses.  

Tard le soir du 5 juillet 2013, un train de 72 wagons-citernes de la compagnie Montreal, Maine & Atlantic Railway (MMA) qui transportait des hydrocarbures a déraillé et explosé, dévastant le centre-ville de Lac-Mégantic et tuant 47 personnes.    

  • ÉCOUTEZ Nicolas Lachance en entrevue à Dutrizac de 6 à 9 sur QUB radio:

 

En plus des morts et de la destruction, la contamination des sols et du lac fait des ravages. Une tragédie humaine et environnementale d’une ampleur rare.    

Au total, 21 ministères et organismes ont participé à la décontamination ainsi qu’aux mesures d’urgence et de rétablissement. Ils ont tous déclaré des montants liés à l’événement, incluant le ministère de l’Éducation, Hydro-Québec, la Société d’habitation du Québec et même le ministère des Relations internationales.    

Sans surprise, c’est le ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques (MELCC) qui a dépensé plus du tiers de la facture, injectant 115 M$, dont 105 M$ pour la décontamination.    

Le ministère de la Sécurité publique (MSP) a également déboursé 86 M$ avec le programme d’aide financière pour les transferts aux sinistrés.    

Les moitiés des dépenses du MSP ont aussi été injectées dans la décontamination.    

Notre Bureau d’enquête a obtenu la facture quasi finale de la catastrophe de Lac-Mégantic.
Photo Simon Clark
Notre Bureau d’enquête a obtenu la facture quasi finale de la catastrophe de Lac-Mégantic.

Fin de l’entente  

Ottawa avait accepté de payer la moitié des dépenses liées à la catastrophe. Le ministère de la Sécurité publique du Canada a d’ailleurs déjà versé 120 M$ de la facture à Québec, selon l’entente signée entre les deux gouvernements.    

Or, il y avait une date limite à l’entente de contribution avec Ottawa : le 31 mars 2019.    

«Les dépenses et les réserves à prendre par les ministères et organismes après cette date ne peuvent être réclamées au fédéral», signale la porte-parole du MSP, Louise Quintin.    

Ainsi, Québec pourrait avoir à débourser encore plusieurs millions.    

Par ailleurs, la mise à jour des sommes supplémentaires, obtenues par notre Bureau d’enquête, souligne qu’Ottawa doit encore près de 13 M$ à Québec.    

Une firme comptable devrait réaliser prochainement une mission d’audit auprès du gouvernement Legault afin de préparer la réclamation finale.    

«Il s’agit d’une estimation du montant restant qui pourrait être réclamé. L’analyse en cours des dépenses nous permettra à terme de fixer le montant réel restant à recevoir du fédéral», indique le MSP. Québec a jusqu’en 2020 pour faire cette dernière réclamation.    

Note salée  

Des 280 M$ qu’ont coûté la décontamination et les mesures d’urgence, 15 M$ ne font toutefois pas partie de l’entente, et c’est le gouvernement du Québec qui doit assumer l’entièreté de la dépense.    

Ces millions comprennent les coûts de construction du pont de la Solidarité pour relier le secteur de Fatima au centre-ville, des études environnementales et des frais juridiques.    

Les dépenses de la tragédie        

  • Environnement : 115 M$  
  • Sécurité publique 86 M$  
  • Affaires municipales 50 M$  
  • Justice (seule la moitié admissible à l’entente avec Ottawa) 10,7 M$  
  • Santé et Services sociaux 6,2 M$  
  • Sûreté du Québec 5,7 M$  
  • Ministère de l’Économie 1,6 M$  
  • Transport 930 000 $  
  • Emploi et Solidarité sociale 892 000 $  
  • Société d’habitation du Québec 765 000 $  
  • Éducation 400 000 $  
  • Centre de services partagés (CSPQ) 109 000 $  
  • Finances 90 000 $  
  • Famille 87 000 $  
  • Hydro-Québec 48 000 $  
  • Relations internationales 34 000 $  
  • Régie des rentes 25 000 $  
  • CNESST 22 000 $  
  • Revenu 22 000 $  
  • MAPAQ 20 000 $  
  • Énergie et Ressources naturelles 14 000 $   

TOTAL 280 M$  

Ottawa a versé à Québec 120 M$  

Ce qui reste à payer par Ottawa 13 M$ ( Estimé )