/finance
Navigation

Les taxes douanières « ne stopperont pas » la ratification du traité de libre-échange nord-américain

Les taxes douanières « ne stopperont pas » la ratification du traité de libre-échange nord-américain
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les taxes douanières décidées par les États-Unis à l’encontre des produits mexicains « ne stopperont pas » le processus de ratification du nouveau traité de libre-échange nord-américain (AEUMC), a indiqué vendredi le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador.

Face à la crise migratoire, « nous faisons le boulot » a insisté M. Lopez Obrador au lendemain de l’annonce par le président américain Donald Trump de la mise en place de tarifs douaniers de 5% sur tous les biens en provenance du Mexique, qui pourraient ensuite progressivement augmenter, considérant que ce pays ne faisait pas le nécessaire pour stopper le flux de migrants centraméricains.

Plus de détails à venir...