/investigations
Navigation

Villeray aussi s’attaque au stationnement gratuit

rosannie filato accessibilite universelle consultation montreal
Photo Sarah Daoust-Braun Rosannie Filato
Conseillère municipale

Coup d'oeil sur cet article

Après Outremont, un autre arrondissement montréalais réduira le stationnement gratuit pour les visiteurs. Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension (VSMPE) ajoutera des zones réservées aux détenteurs de vignettes sur près d’une centaine de rues.

Toutes les rues à moins de 500 mètres des stations de métro de la ligne bleue et de la ligne orange sont notamment concernées.

Entre 30 % et 70 % des cases de stationnement de ces rues seront désormais réservées aux résidents qui achètent une vignette annuelle à 73 $.

Plus il y aura de citoyens qui achèteront de vignettes, plus il y aura de places qui leur seront réservées.

Contrairement à Outremont, qui a décidé de rendre payant tout le stationnement sur rue, VSMPE n’imposera pas cette mesure sur tout son territoire.

« Outremont et Villeray, ce n’est pas du tout la même réalité, mais il fallait quand même agir. Dans certaines zones, c’était quasiment impossible de trouver du stationnement pour les riverains », explique la conseillère du district de Villeray, Rosannie Filato.

En raison des visiteurs venus prendre le métro, de « nombreux citoyens » réclamaient ces vignettes, rapporte Mme Filato.

Incohérent

Plusieurs tronçons de rues avaient déjà des places réservées pour les vignettes, mais leur nombre doublera d’ici l’été 2020.

Selon les règles jusqu’à maintenant en vigueur dans l’arrondissement, les résidents devaient approuver par sondage l’ajout de vignettes sur leur rue. Maintenant, c’est l’administration municipale qui prend la décision.

« C’était incohérent qu’il y ait certains tronçons sans vignettes », estime la conseillère de Villeray.

Tout payant ?

Pour l’instant, ces restrictions de stationnement s’appliqueront surtout le jour, la semaine.

Mais l’arrondissement se garde la porte ouverte à étendre ces plages horaires et à réduire davantage les places de stationnement gratuites.

L’ajout d’un paiement à la journée, comme il se fait déjà sur le Plateau, est aussi envisagé pour rendre toutes les places payantes dans certains secteurs commerciaux.

« C’est une première étape et on pourrait aller plus loin, mais d’abord on va écouter les citoyens », assure Mme Filato.

Le conseil d’arrondissement adoptera sa nouvelle politique de stationnement mardi soir et les nouvelles zones de vignettes seront implantées à partir de juillet.