/world/usa
Navigation

Vomi dans un véhicule Uber: un chauffeur tue un passager «pour se défendre»

Vomi dans un véhicule Uber: un chauffeur tue un passager «pour se défendre»
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un chauffeur d’Uber qui a tiré sur un client le 17 mars dernier après un transport qui a mal tourné à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, est désormais poursuivi au civil par la famille du client qu’il a tué.

James Porter, 27 ans, et son ami Jonathan Reyes avaient décidé de prendre un Uber puisqu’ils avaient bu et n’étaient pas en mesure de conduire. Jonathan a toutefois été malade et une «bonne quantité de vomi» s’est répandue dans le véhicule Uber de Clayton Benedict. Il a affirmé qu’il n’avait pas l’habitude de boire de l’alcool.

Lorsque le chauffeur a indiqué à Reyes qu’il devait payer pour les frais de nettoyage, une dispute a éclaté, indiquent des documents de cour.

Le chauffeur a immobilisé son véhicule en bordure de l’autoroute 25, en demandant aux passagers de sortir.

Ceux-ci ont continué d’argumenter en bordure des voies rapides, a rapporté CNN.

Le chauffeur dit avoir sorti son arme à feu après que James Porter lui eut lancé ses souliers et ses verres fumés, selon le témoignage qu’il a donné aux policiers.

Toujours selon le chauffeur, les passagers l’ont menacé de prendre son véhicule pour lui rouler dessus. Il dit avoir tiré alors qu’il tentait de retourner dans la voiture.

James Porter est mort des suites de ses blessures

Un jury devra déterminer si Clayton Benedict a agi en légitime défense. Le chauffeur n’a pas été accusé au criminel, et le dépôt d’accusations n’est pas exclu par le procureur.

Le chauffeur n’a pas eu accès à l’application depuis l’incident.