/entertainment/music
Navigation

Loud fait décoller le Centre Bell

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Près de 7000 spectateurs ont chanté à l’unisson avec Loud, vendredi soir, dans un centre Bell complet qui accueillait son tout premier concert donné par un rappeur québécois francophone. Un exploit que Loud semblait très fier d’avoir réalisé.

Un fuselage d’avion grandeur réelle s’est avancé sur le haut de la scène, alors que ses ailes virtuelles s’affichaient sur les écrans latéraux. Acclamé par le public debout, Loud en est descendu, majestueux, tout de blanc vêtu. Il a lancé la soirée avec 56K, la chanson qui l’a fait connaître au tout début de sa carrière solo et que le public a chantée avec lui.

Il a ensuite mixé les titres de ses deux derniers albums, Une année record et Tout ça pour ça, qu’il a fait paraître le 24 mai dernier.

Même s’il est seul à arpenter la scène, Simon Cliche Trudeau – le vrai nom de Loud – peut compter sur des projections et des effets spéciaux particulièrement réussis, utilisant judicieusement la scène à deux étages. Sur Hell, What A View, il semblait flotter au-dessus des nuages, alors que sur Fallait y aller, un écran LED blanc immaculé en fond de scène créait tout un contraste.

Le public de tous âges lui a réservé un véritable triomphe, restant debout pendant près des 80 minutes du spectacle et l’applaudissant à tout rompre après chaque morceau.

En interprétant Salles combles, Loud s’est avancé sur la passerelle au milieu du parterre, où l’attendait une plateforme lumineuse qui s’est alors élevée dans les airs.

Plus tard, c’est le public qui a été invité à allumer la salle avec la lumière de téléphones cellulaires sur la chanson Jamais de la vie, avant que Charlotte Cardin ne rejoigne Loud pour interpréter avec lui Sometimes, All The Times.

Le rappeur montréalais de 31 ans avait également réservé une place de choix à son complice Lary Kidd. Outre Off The Grid, ils ont aussi revisité On My Life, avec la participation de 20Sum, provoquant immédiatement une frénésie de sautillement parmi le public.

Lary Kidd a également occupé la scène en solo pour interpréter Petit Jésus.

Une surprise de taille attendait le public, dans la seconde moitié de la soirée, puisque Cœur de pirate est arrivée sur scène pour chanter Dans la nuit, chanson tirée de son dernier album, en duo avec le rappeur.

Avec une mise en scène ingénieuse, des effets spéciaux impressionnants et des projections hyper léchées, Loud a démontré que le rap québécois n’a rien à envier à ses cousins du sud, et surtout qu’il est capable de livrer un spectacle à la hauteur des plus grandes attentes.

Après une première soirée à guichets fermés, Loud sera de retour au Centre Bell ce samedi. Seulement 500 billets étaient encore disponibles.