/travel/usa
Navigation

Route 66: la ville sauvée par les ânes

Route 66: la ville sauvée par les ânes
Photo courtoisie, Réjean Tremblay

Coup d'oeil sur cet article

OATMAN | Si on n’a pas abouti à Oatman en Arizona, on n’a pas fait la route 66. Oatman, c’est le joyau qu’il faut mériter surtout en roulant de Kingman. Les paysages sont à couper le souffle et les virages à faire basculer une moto trop intrépide.

Chercher Michel Barrette à Seligman, Arizona.
Photo courtoisie, Réjean Tremblay
Chercher Michel Barrette à Seligman, Arizona.

On sait qu’on arrive à Oatman quand on croise les premiers ânes et les premières mules sur la 66.

Oatman a déjà été prospère. On y comptait près de 10 000 habitants dans le sommet de la ruée vers l’or dans les années 30. Même Clark Gable y a passé sa lune de miel avec Carole Lombard en 1939.

Nathalie avec Trevor Timmins, notre âne favori.
Photo courtoisie, Réjean Tremblay
Nathalie avec Trevor Timmins, notre âne favori.

LES VACHES SACRÉES D’OATMAN

Puis, quand les filons se sont épuisés, la population s’est ­effondrée. Mais les ânes des ­prospecteurs sont restés. Ils sont retournés presque à l’état sauvage et ont fini par s’approcher de la centaine d’habitants restés dans le village fantôme. Le mot s’est ­passé et avec le regain d’intérêt pour la 66, les gens ont fait le ­détour pour voir les ânes. ­Tellement qu’en 2000, Oatman était devenue ­incontournable.

S’arrêter au milieu de nulle part, 
entre Oatman et Kingman.
Photo courtoisie, Réjean Tremblay
S’arrêter au milieu de nulle part, entre Oatman et Kingman.

C’est sûr que c’est devenu ­touristique. Il y a tout plein de ­boutiques et d’attrape-touristes de tous les genres. Sur l’heure du midi, le shérif et des bandits se battent au pistolet. Les enfants (et les moins enfants) adorent.

Le Club de motards des Marines au Cadillac Rach à Amarillo.
Photo courtoisie, Réjean Tremblay
Le Club de motards des Marines au Cadillac Rach à Amarillo.

Il y a un musée Flaming Star honorant le tournage du western d’Elvis Presley et deux hôtels servant de bons grilled cheese. Le ­Pepsi Diet est délicieux.

Ça parle anglais, français, allemand, italien et espagnol. Ces gens-là vont se retrouver le ­lendemain au Bagdad Cafe.

ROUTE 66 : VIVE LES BRUINS !

ST-LOUIS | Ti-lou s’était promis ­d’aller visiter l’Arche de St-Louis. Le GPS nous a conduits direct au centre-ville, à quelques pas du monument, symbole de la ville et de la conquête de l’Ouest.

Les ânes d’Oatman. Ils ont ressuscité la ville...
Photo courtoisie, Réjean Tremblay
Les ânes d’Oatman. Ils ont ressuscité la ville...

Sauf que dans le vieux St-Louis et dans les parages de l’arche, il est ­interdit aux motocyclistes de stationner. Même dans les stationnements payants. En fait, les employés ont été plutôt rudes. On s’est dit que Peter MacLeod avait sans doute visité St-Louis comme il a visité Saint-Sauveur.

Le mid point  à Adrian. Stan, un Suisse, Julie, l’humble rider, Nathalie et Louis.
Photo courtoisie, Réjean Tremblay
Le mid point  à Adrian. Stan, un Suisse, Julie, l’humble rider, Nathalie et Louis.

Sauf qu’on a foutu le camp et qu’on s’est retrouvé dans un grand ­stationnement de centre commercial au lieu d’une ­terrasse coquette avec vue sur l’arche.

Tous ensemble, on a crié : « Let’s go Bruins ! ». St-Louis n’est pas digne de ­gagner la Coupe. Quand on sait pas vivre, on n’organise pas de parade.

Bruins, on vous aime au Missouri.

Œuvre d’art installée le long de la route 66.
Photo courtoisie, Réjean Tremblay
Œuvre d’art installée le long de la route 66.

LE RÉCHAUFFEMENT DE LA PLANÈTE ?

Rayez ces mots de votre ­vocabulaire. Si la planète se réchauffe, ça ne se fait pas sentir en Arizona, au Nouveau-Mexique et au Texas. Jamais eu aussi froid sur une moto de ma vie. Il a neigé à Flagstaff en Arizona, on a frappé un mur de froid au Texas, il y a eu des ouragans à El Reno, on a roulé dans la pluie dans tout l’Oklahoma, un enfer. J’avais apporté tout ce qu’il fallait pour lutter contre la chaleur, de la lotion 60, des crèmes pour les lèvres, je recycle le même chandail de laine quand on a la chance de trouver une machine à laver dans un Comfort Inn.

Une pompe à Broadwell, en Illinois.
Photo courtoisie, Réjean Tremblay
Une pompe à Broadwell, en Illinois.

LE PAYS DE LA BIBLE

On a repris la 66 dans le Missouri. On traverse un village et il y a trois temples protestants sur les coins de rue. Le long de la route, les grands panneaux nous rappellent que Dieu et Jésus nous ­aiment.

En Oklahoma on a vu un super grand panneau qui parlait de la loi 21 : « Si vous n’aimez pas l’Amérique, allez-vous-en ! »

Le message est clair.