/entertainment
Navigation

Dépliez et pédalez

Echo Sports / Courtoisie Echo Sports
Photo courtoisie, Écho Sports

Coup d'oeil sur cet article

Compact, simple à transporter et facile à ranger, le vélo pliant convient à un mode de vie urbain ou nomade.

1. Plier et emporter

Echo Sports / Courtoisie Echo Sports
Photo courtoisie, Écho Sports

En observant un vélo pliant, on remarque tout de suite ses roues de petite taille, puis son allure perchée et parfois plus allongée. Son cadre se plie à l’aide d’une charnière, alors que son guidon se rétracte, tout comme sa selle et ses pédales. Pour le transporter, il suffit alors de « le faire rouler comme une valise en le tenant par la selle », indique Alexandre Laporte d’Écho Sports.

2. Visiter à vélo

Les adeptes des voyages en bateaux ou en véhicules récréatifs, par exemple, pourraient être tentés d’amarrer leur voilier au quai d’une marina ou de garer leur roulotte dans un camping, pour ensuite visiter les environs ou faire leurs commissions à vélo, explique Éric Harvey de Sport Maguire. Un vélo pliant n’occuperait pas beaucoup d’espace à travers les bagages et leur offrirait la possibilité de pédaler, plutôt que de louer une voiture et de faire face aux problématiques liées au stationnement. Voilà une façon simple de visiter tout en gardant la forme !

3. Rangement compact

Echo Sports / Courtoisie Echo Sports
Photo courtoisie, Écho Sports

Des résidents du centre-ville, habitant parfois des petits appartements, pourraient aussi être charmés par l’aspect compact d’un vélo pliant, qui se range à l’intérieur en attendant de l’enjamber pour faire les courses et se rendre au boulot. Il est même possible de le glisser dans une garde-robe ou près de son bureau de travail, à l’abri des intempéries et des malfaiteurs, plutôt que de le verrouiller dans un stationnement souterrain ou en bordure de la route. À noter que s’il y a beaucoup d’escaliers à gravir pour atteindre son lieu de travail ou son appartement, le poids du vélo aura une importance.

4. De courtes distances

Echo Sports / Courtoisie Echo Sports
Photo courtoisie, Écho Sports

Parce qu’il possède des roues de 20 ou de 24 pouces habituellement réservées aux modèles juniors, explique M. Laporte, il ne s’agit pas d’un vélo destiné à la randonnée, mais plutôt pratique pour se rendre d’un point A à un point B. « Pour le même effort, on va aller moins loin avec un vélo pliant », affirme M. Harvey. Les cyclistes en quête d’espace seront prêts à faire ce compromis, et en choisissant un modèle électrique ils pourraient se prévaloir d’une aide supplémentaire.

5. Mêmes avantages

En ce qui a trait à la qualité des composantes, aux vitesses, à l’ajout d’un porte-bagage, de garde-boues, d’un banc d’enfants ou d’autres accessoires utiles aux cyclistes, les vélos pliants proposent les mêmes possibilités que les modèles traditionnels. Il suffit de le choisir selon ses besoins, son budget (de quelques centaines à plusieurs milliers de dollars) et le confort recherché.