/news/provincial
Navigation

Un déménagement hors du commun de 180 000 livres à la bibliothèque Gabrielle-Roy

180 000 livres seront déménagés en vue des travaux prévus dans l’édifice

Un déménagement hors du commun de 180 000 livres à la bibliothèque Gabrielle-Roy
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Un déménagement colossal de 180 000 livres attend les employés de la bibliothèque Gabrielle-Roy de Québec au cours des prochaines semaines, le tout en vue des importants travaux de rénovation de l’endroit, prévus au coût de 42 M$.

Ce n’est pas un déménagement typique que doivent préparer la cinquantaine d’employés attitrés à faire les boîtes de la bibliothèque centrale de la ville de Québec.

D’ici la fermeture de la bibliothèque, le 19 août prochain, et l’ouverture d’un point de service de proximité dans l’ancien centre communautaire Saint-Roch deux semaines plus tard, ce sont 5760 boîtes de livres qui seront remplies.

Un déménagement hors du commun de 180 000 livres à la bibliothèque Gabrielle-Roy
Photo Stevens LeBlanc

« C’est vraiment un travail hors norme qui a une ampleur inégalée depuis les dernières années dans le réseau de la bibliothèque de Québec », confie le directeur de la bibliothèque, Éric Therrien, précisant qu’une certaine part d’élagage dans les collections avait déjà été faite dernièrement.

« On retire une certaine quantité de documents chaque année, mais l’effort a été encore plus important en vue du déménagement. On a retiré près de 20 000 documents. »

Des milliers d’heures de travail

Divisé en deux phases, le déménagement nécessitera des milliers d’heures de travail. Environ 125 000 documents seront d’abord déménagés dans le sous-sol du centre communautaire Saint-Roch, où ils feront partie de la collection « semi-active » de l’endroit. Les gens pourront consulter ces ouvrages, mais devront préalablement en faire la demande.

Viendra ensuite le déménagement à la fin août des 55 000 livres restants, qui seront réinstallés sur les rayons de la bibliothèque temporaire.

Un déménagement hors du commun de 180 000 livres à la bibliothèque Gabrielle-Roy
Photo Stevens LeBlanc

« On a fait une analyse pour identifier les 125 000 documents qui avaient le moins de chance de circuler. Ç’a été une analyse statistique où on a établi des critères comme la date de parution, le nombre de prêts, etc. On a développé un algorithme pour que l’impact sur la clientèle soit minimisé et que les documents en demande soient disponibles », explique M. Therrien.

Le même travail sera ensuite à refaire lors du retour dans la nouvelle bibliothèque Gabrielle-Roy, prévu dans deux ans et demi.

« La collection sera de retour et il y aura aussi de l’acquisition qui se fera pendant la fermeture. On veut que la collection demeure pertinente et à jour, qu’on ne sente pas l’écart des deux années de fermeture », indique Mylène Gauthier, directrice de projet.

Projet de 42 M$

Quant à la nouvelle bibliothèque Gabrielle-Roy, elle devrait être inaugurée en décembre 2021 si tout va comme prévu. Le projet, d’une valeur de 42 M$, débutera plus concrètement avec les premières phases de démolition attendues cet automne.

« Notre objectif est de faire à nouveau de la bibliothèque un modèle dans la province, mais aussi dans le pays et même dans le monde », souhaite Alicia Despins, conseillère municipale et responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements au comité exécutif de la Ville. .

Le déménagement de la bibliothèque Gabrielle-Roy en chiffres

  • 180 000 livres

  • 5760 boîtes

  • 850 sections de rayonnage

  • 4000 heures de travail

  • 50 employés