/entertainment/shows
Navigation

Trois prix pour Christine, la reine-garçon

Trois prix pour Christine, la reine-garçon
Photo Stéphane Bourgeois

Coup d'oeil sur cet article

La comédienne Marianne Marceau a été couronnée lors de la remise des Prix Théâtre pour la saison 2018-2019. Elle a remporté le Prix Paul-Hébert pour sa performance dans la pièce Christine, la reine-garçon, présentée à La Bordée.

Le Prix Paul-Hébert récompense un interprète s’étant illustré dans un premier rôle. Elle succède à Jacques Leblanc qui avait été honoré, l’année dernière, pour son rôle de Salieri dans Amadeus

La pièce de Michel Marc Bouchard, présentée dans une mise en scène de Marie-Josée Bastien, avec trois distinctions, a été la plus décorée, lors de cette cérémonie de remise présentée au bar éphémère Le Zinc, à l’occasion du Carrefour international de théâtre. 

Christine, la reine-garçon raconte l’histoire de Christine de Suède, devenue reine à 18 ans, et qui avait pour objectif de sortir son pays de sa noirceur. Une Suède, qui, au 17e siècle, était un pays luthérien. 

La relecture d’Antigone, d’Olivier Arteau, présentée au Trident, suit de près avec deux prix. 

Sarah Villeneuve-Desjardins a reçu le Prix Janine-Angers décerné à un interprète qui s’est signalé dans un rôle de soutien. La comédienne a joué le rôle de la mère dans la pièce The Dragonfly of Chicoutimi, de l’auteur Larry Tremblay, présentée l’automne dernier à La Bordée. 

Le Prix Nicky-Roy qui souligne le talent exceptionnel d’un jeune comédien qui pratique son art depuis moins de trois ans, a été remis à Vincent Legault, pour son rôle dans la pièce jeunesse Conte du soleil, présentée aux Gros Becs. 

Olivier Lépine a remporté le Prix de la meilleure mise en scène pour son travail dans Chapitres de la chute – Saga des Lehman Brothers, qui a été à l’affiche, en septembre dernier, au Théâtre Périscope. 

Les éclairages d'Antigone

Le Prix du meilleur texte original a été décerné à Charles Fournier pour Foreman présenté ce printemps au Périscope. 

Jean-François Labbé a remporté le Prix Jacques-Pelletier pour les éclairages de la pièce Antigone, présentée au Trident. 

Marie-Renée Bourget Harvey a reçu le Prix Paul-Bussières pour le décor de Christine, la reine-garçon, de Michel Marc Bouchard. 

Le Prix Bernard-Bonnier, qui souligne le travail d’un musicien, a été attribué à Vincent Roy et Sarah Villeneuve-Desjardins pour Antigone

Sébastien Dionne a obtenu le Prix du Fonds du Théâtre du Vieux-Québec pour la conception des costumes de Christine, la reine-garçon.