/sports/football/alouettes
Navigation

Acquisition des Alouettes : Vincent Guzzo renonce

Vincent Guzzo
Francis Halin

Coup d'oeil sur cet article

L’homme d’affaires Vincent Guzzo s’est retiré de la course pour l’acquisition des Alouettes de Montréal, a-t-il indiqué mercredi.

• À lire aussi - La LCF négocie actuellement avec le groupe d’Éric Lapointe

Le fondateur des cinémas Guzzo a émis un court message sur son compte Twitter, souhaitant bonne chance à l’ancien joueur des Moineaux Éric Lapointe, également intéressé à mettre la main sur l’équipe.

«Le club est à Éric Lapointe s’il le souhaite. Je ne vais pas tordre un bras à Randy [Ambrosie] afin qu’il puisse conclure une entente avec moi. Il y a longtemps, j’ai appris que forcer quelqu’un à vous marier ne constitue pas une alliance heureuse et que le tout ne se termine jamais bien. Bonne chance, Éric. Tu peux y arriver», a écrit Guzzo.

«Pas nécessaire de gaspiller du temps dans ce processus non transparent», a plus tard commenté l’homme d’affaires.

Ce dernier avait réitéré son intérêt à obtenir les Alouettes, qui sont la propriété de la Ligue canadienne de football (LCF) depuis que celle-ci a acheté la concession des mains de la famille Wetenhall.

«Moi, j’ai mis mon offre sur la table avec mes conditions. [...] La ligue a mon numéro et connaît mes conditions. C’est tout», avait affirmé Guzzo à QUB radio, mardi.

Pour sa part, Lapointe négocierait avec Ambrosie, le commissaire de la LCF, selon le chroniqueur du «Journal de Montréal» Marc de Foy. En revanche, d’autres sources, dont la chaîne radiophonique 91,9 Sport, prétendent que l’ex-footballeur n’est plus dans le coup.