/sports/hockey/canadiens
Navigation

Raphaël Lavoie doit-il être la cible du CH au 15e rang?

SPO-HOCKEY-LHJMQ
Christian Leduc/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

À l’approche du repêchage de la Ligue nationale de hockey, c’est LA question qui brûle les lèvres. 

• À lire aussi: Les 25 meilleurs Québécois en vue du prochain repêchage de la LNH 

Raphaël Lavoie, meilleur Québécois disponible en vue de la prochaine séance de sélection, sera fort probablement disponible lorsque le CH procédera à sa sélection de premier tour qui se retrouve au 15e échelon. 

Il y a de quoi être charmé par cette possibilité.  

Lavoie, un attaquant de puissance de 6 pi 4 po originaire de Chambly, possède un coffre d’outils assez bien rempli. Bon coup de patin, efficace en possession de rondelle, tir des poignets vif et un véritable flair autour du filet adverse. 

En plus, il est droitier et peut évoluer tant au centre qu’à l’aile. 

Son rendement durant les séries de la Ligue de hockey junior majeur du Québec ainsi que lors du tournoi de la Coupe Memorial lui aura permis de faire oublier une saison en deçà des attentes. Il aura réussi à ouvrir les yeux de bien des analystes ainsi que des amateurs de hockey qui adulent les joueurs issus de la Belle Province. 

Cependant, un débat faire rage depuis quelques semaines concernant la question qui chapeaute ce texte. Pourtant, le choix de Lavoie au 15e rang semble être des plus logiques, non? 

Peut-être. Peut-être pas. On ne peut tout simplement pas l’affirmer sans équivoque. 

SPO-HOCKEY-LHJMQ
MARK WEBSTER / AGENCE QMI

L’évaluation des espoirs en vue du repêchage est un exercice fastidieux qui demande énormément de temps et de recherches. Je ne prétends pas être un recruteur amateur tel qu’employé par les équipes de la LNH, mais je m’y intéresse suffisamment pour concocter chaque année une liste des meilleurs espoirs en vue de cet événement annuel. 

À mon avis, Lavoie fait partie d’un groupe de joueurs qui devraient être choisis entre le 13e et le 25e rang. Est-ce que les équipes de la LNH voient la même chose que moi en ce qui concerne Lavoie? Bonne question. 

Il est simplement trop tôt pour affirmer, à l’heure actuelle, que Lavoie ne sera pas «le meilleur joueur disponible» lorsque viendra le temps du Tricolore d’effectuer son choix. D’autant plus que cette notion du «meilleur joueur disponible» est la plus grande supercherie lorsque l’on parle du repêchage. 

Nous avons tous une façon différente d’évaluer un joueur, que l’on soit un recruteur amateur pour une équipe de la LNH ou détenteur d’un blogue sur le web. 

Les listes sont toutes différentes et nos critères le sont tout autant. Certains ne prennent pas en compte certains facteurs, dont seules les équipes de la LNH ont accès. 

Comment le joueur se comporte-t-il avec ses entraîneurs? Est-il apprécié de ses coéquipiers? Aiment-ils vraiment jouer au hockey? A-t-il des problèmes de consommation? 

Ce sont toutes des questions dont les réponses peuvent être obtenues seulement en connaissant l’entourage du joueur. Ces informations qui ont une valeur importante aux yeux des équipes, particulièrement pour les dirigeants qui oeuvrent dans un marché comme Montréal, rendent le processus encore plus complexe. Et, selon moi, discréditent les certitudes. 

Comme je n’ai pas accès à ces informations, je dois concentrer mes évaluations sur ce que je vois sur la glace. J’ai passé de nombreuses heures à regarder des matchs impliquant les joueurs admissibles au repêchage et vu jouer Raphaël Lavoie plus d’une dizaine de fois. 

Selon la liste que j’ai établie – elle sera publiée bientôt sur le jdem.com -, Lavoie occupe le 17e rang. Il est, à mon avis, le 17e meilleur joueur de cette cuvée.  

Et je vous le dis d’avance, j’aurai tort. Il ne sera fort probablement pas le 17e meilleur joueur de cette cuvée. Il a le potentiel et des qualités pour devenir encore meilleur, mais des lacunes qui pourraient le faire descendre. 

Peu importe si le CH décide de choisir Lavoie au 15e rang, la clé ne sera pas de le repêcher. Ça, c’est le bout facile. 

La clé, ce sera de le développer. 

 

Peut-être aimeriez-vous aussi...