/news/green
Navigation

Consigne du plastique et du verre: QS appuie le gouvernement Legault

Consigne du plastique et du verre: QS appuie le gouvernement Legault
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Québec solidaire appuie le gouvernement Legault dans son intention d’élargir la consigne aux bouteilles de plastique et aux contenants de verre.

La députée solidaire Ruba Ghazal prie la CAQ de garder le cap. « Bravo ! Vous vous tenez debout. Continuez à vous tenir debout puis à résister à (aux) lobbyistes (de l’emballage) », a-t-elle réagi, jeudi.

Notre Bureau parlementaire a révélé que le ministre Benoît Charrette planche actuellement sur un scénario de consigne pour tous les contenants de boisson, de la bouteille d’eau aux bouteilles de vin et de spiritueux.

Résolution

Il y a une quinzaine de jours à peine, les militants caquistes ont adopté une résolution en faveur d’une consigne sur les bouteilles d’eau, mais pas sur les contenants de verre.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

François Legault assure qu’il est à l’écoute des partisans de la CAQ, mais que son gouvernement cherche également une solution « qui a du sens ». « Si on reçoit des bouteilles et qu’on les enfouit dans des sites normaux, on n’est pas très avancé, c’est tout ça qu’il faut mettre dans la balance », a insisté le premier ministre.

Il a promis que son gouvernement déposera un plan clair à l’automne.

Les Québécois et le bac bleu

Mais si la CAQ garde le cap avec une consigne élargie aux contenants de plastique et de verre, le Conseil canadien du commerce de détail estime que le gouvernement « bouleversera près de 20 ans de campagne d’information et d’éducation » au recyclage.

« Le geste le plus usuel des Québécois en matière de recyclage est le dépôt dans le bac bleu, a réagi le président, Marc Fortin. Nous croyons qu’il faut améliorer le système actuel notamment sur la performance de certains centres de tri avant de demander encore un effort et une dépense supplémentaire aux Québécois. »