/entertainment/shows
Navigation

La Strip restera (en partie) québécoise

Un duo d’acrobates du spectacle KÀ du Cirque du Soleil.
Photo Jerry Metellus, Cirque du Soleil Un duo d’acrobates du spectacle KÀ du Cirque du Soleil.

Coup d'oeil sur cet article

Le Québec perdra un gros morceau à Las Vegas samedi soir quand Céline Dion clôturera sa résidence au Colosseum du Caesars Palace. La Belle Province continuera toutefois d’y faire sentir sa présence – sur scène comme en coulisses – grâce entre autres aux spectacles du Cirque du Soleil.

À l’heure actuelle, le Cirque du Soleil anime la Strip avec six productions, à commencer par Mystère, son plus vieux spectacle en résidence à Las Vegas. Lancée en décembre 1993, cette création de Franco Dragone continue de tirer son épingle du jeu au Treasure Island Hotel.

Signalons également O’ au Bellagio, Michael Jackson One au Mandalay Bay Resort & Casino, au MGM Grand, The Beatles Love au Mirage et Zumanity, ce cabaret burlesque pour adultes offert au New York-New York Hotel & Casino depuis 2005. Non seulement ces productions résultent du labeur de nombreux créateurs du Québec, elles mettent en vedette plusieurs acrobates et artistes québécois.

Il s’agit d’une source de fierté pour l’entreprise fondée en 1984 par Guy Laliberté et Daniel Gauthier, souligne Pierre Parisien, directeur artistique sénior au Cirque du Soleil, rencontré dans son bureau au Bellagio.

« Dans toutes nos équipes, on a des Québécois, signale M. Parisien. Et ce n’est pas parce qu’on est Québécois qu’on engage des Québécois. On prend les meilleurs. On y va avec le talent et les compétences. »

Une image tirée du spectacle The Beatles Love du Cirque du Soleil.
Photo Matt Beard/Cirque du Soleil
Une image tirée du spectacle The Beatles Love du Cirque du Soleil.

Des danseurs

Bien qu’il perde son unique tête d’affiche au Nevada ce week-end, le Québec continuera également d’occuper les scènes de Las Vegas grâce aux danseurs qui accompagnent les plus grosses pointures du milieu.

Des exemples ? Le mois dernier, le Québécois Vincent-Olivier Noiseux a fait ses débuts aux côtés de Janet Jackson dans Metamorphosis, le nouveau spectacle en résidence de l’artiste au Park Theater. Quand Jennifer Lopez s’arrêtera à Las Vegas avec son spectacle It’s My Party, en juillet, Kim Gingras sera présente. Puis au mois d’août, ce sera au tour de Daniel Dory de fouler les planches du Park Theater en compagnie de Cher.

Le Cirque salue Céline Dion

Un duo d’acrobates du spectacle KÀ du Cirque du Soleil.
Photo AFP

En entrevue au Journal, le PDG du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre, salue le tour de force réalisé par Céline Dion à Las Vegas, qui a rempli ses salles soir après soir pendant 16 ans.

« Céline, c’est un succès unique et fulgurant, déclare M. Lamarre. Si tu regardes la catégorie musique, elle a de loin marqué l’industrie ici (à Las Vegas). Si tu regardes en termes de volume, quand le Cirque du Soleil vend tout près de cinq millions de billets à Las Vegas, j’ose croire qu’on a aussi eu un impact. Mais ça n’enlève rien à Céline. J’insiste, personne n’a réussi à demeurer aussi présent et aussi longtemps qu’elle. »

Avec la collaboration de Raphaël Gendron-Martin

« Nous espérons que Céline décide de revenir à Las Vegas »

Le Colosseum subira une cure de rajeunissement cet automne ; sa première véritable depuis son ouverture en 2003.
Photo d’archives
Le Colosseum subira une cure de rajeunissement cet automne ; sa première véritable depuis son ouverture en 2003.

Céline Dion n’a pas encore quitté la Strip qu’on spécule déjà sur son retour.

En entrevue au Journal de Montréal, Gary Selesner, le président du Caesars Palace, le célèbre hôtel-casino où l’artiste québécoise se produit depuis 16 ans, indique que Las Vegas va s’ennuyer de celle qu’il considère comme sa reine.

« Bien sûr, nous espérons qu’un jour Céline décide de revenir se produire à Las Vegas, soutient M. Selesner. Et dans cette éventualité, nous serions heureux de l’accueillir de nouveau au Caesars Palace. »

Les raisons pour lesquelles l’établissement espère le retour de l’interprète de My Heart Will Go On sont faciles à comprendre. Depuis son tout premier spectacle au Colosseum, le 25 mars 2003, la diva a attiré pas moins de 4 500 000 personnes au Caesars Palace, amassant au passage des recettes de 875 M$, selon les chiffres de Billboard.

Ces statistiques poussent Gary Selesner à comparer Céline à deux autres icônes de Las Vegas : Elvis Presley et Frank Sinatra. « Céline entre dans cette catégorie d’artistes vraiment spéciaux qui ont catapulté Las Vegas vers l’avant, souligne M. Selesner. Sa longévité et son succès à Las Vegas n’ont pas leur égal. »

Doux-amer

Pour le Caesars Palace, la 1141e et ultime représentation de Céline Dion, samedi soir, sera un moment doux-amer puisqu’il marquera la fin d’une époque.

« Le Caesars Palace et ses 5000 employés sont très chanceux d’avoir pu côtoyer une artiste aussi talentueuse », affirme Gary Selesner.

Transformation majeure

Si Céline Dion retourne au Colosseum du Caesars Palace dans quelques années, elle retrouvera une salle transformée. En effet, cet automne, l’enceinte subira une cure de rajeunissement, incluant un nouveau son, de nouveaux éclairages, ainsi qu’un écran plus haut de 5 pieds doté d’une meilleure résolution. Les sièges seront aussi recouverts.

« Céline s’en va, mais the show must go on et nous allons continuer à repousser les limites pour continuer d’accueillir d’autres artistes de calibre international », indique Gary Selesner.

Les échos de la strip

Céline s’attend à être nerveuse

Céline Dion croit qu’elle sera fébrile quand elle foulera les planches du Colosseum pour une dernière fois ce soir. C’est ce qu’elle confie en entrevue au Caesars Player, le magazine de l’hôtel-casino.

« Je sais que je vais être très nerveuse, confie-t-elle au journaliste. Je vais certainement avoir des sentiments mitigés. Quand on termine un long cycle comme le nôtre, on devient une famille, avec les musiciens, l’équipe technique et tous les gens qui travaillent au théâtre que tu vois tous les jours. Je vais m’ennuyer d’eux. »

Céline Dion révèle qu’au départ, il y a 16 ans, elle croyait qu’elle allait donner des concerts à Las Vegas durant quelques années seulement. « Jamais je n’aurais cru rester aussi longtemps », insiste-t-elle.


Son spectacle le plus mémorable

L’article du Caesars Player nous apprend quelques détails intéressants, notamment qu’elle considère son tout premier spectacle au Colosseum, celui du 25 mars 2003, comme son plus mémorable.

« C’était à la fois excitant et stressant, se rappelle-t-elle. On a eu des problèmes techniques, des problèmes de costumes... À un certain point, j’ai dû aller sur scène sans mes souliers, que mon frère m’a ­éventuellement apportés. Mais, finalement, on a donné un bon spectacle. »


Une liste de souhaits

Céline Dion souhaiterait voir quelques grosses pointures tenter l’expérience d’un spectacle en résidence à Las Vegas. En entrevue au Caesars Player, la chanteuse mentionne Adele, Terence Trent D’Arby, Stevie Wonder, Madonna, Sia et Annie Lennox.

« J’aimerais que tous mes artistes préférés viennent donner des spectacles à Las Vegas. De cette façon, je pourrais tous venir les voir », dit-elle.

Enfin, concernant un éventuel retour à Sin City, la star garde la porte ouverte. « Je ne suis pas encore partie, c’est donc un peu trop tôt pour penser à revenir. Mais Las Vegas, c’est comme chez moi, donc il ne faut jamais dire jamais ! »