/entertainment/music
Navigation

Les fans au rendez-vous

Des spectateurs de partout convergent vers Las Vegas pour assister au dernier concert de Céline Dion

Coup d'oeil sur cet article

LAS VEGAS | Stéphanie a assisté au premier concert de Céline Dion au Colosseum, le 25 mars 2003. Samedi soir, elle assistera au dernier. La jeune femme de 35 ans a fait le trajet Amsterdam-Las Vegas pour applaudir son idole durant son ultime prestation au Caesars Palace.

« Je suis allée la voir à Las Vegas chaque année depuis 2003, raconte Stéphanie de Waard au Journal. Quand elle a mis fin à son spectacle A New Day le 15 décembre 2007, j’étais là. Quand elle a recommencé le 15 mars 2011, j’étais là. Quand elle a donné son 1000e show, j’étais là aussi. Avec toutes ces dates importantes, je ne pouvais pas manquer la dernière représentation. C’est un moment très spécial et émotif pour moi. »

Olga Marroquin, 30 ans, verra Céline Dion en  concert 11 fois en 2019.
Photo courtoisie
Olga Marroquin, 30 ans, verra Céline Dion en concert 11 fois en 2019.

Stéphanie n’est pas l’unique fan de Céline Dion à avoir parcouru des milliers de kilomètres pour souligner le chant du cygne de l’artiste québécoise au Colosseum. De nombreux mordus ont également cassé leur cochon pour vivre cet événement, entourés des leurs.

Parmi ces adeptes, on trouve Remington Kyes, un fan de Céline Dion depuis la parution du morceau Beauty and the Beast, en 1992. Pour cet homme de 30 ans de Cambridge, en Ohio, en bouclant sa deuxième résidence à Las Vegas, la diva de Charlemagne tourne une page d’histoire, celle que René Angélil, son défunt mari et imprésario, avait écrite pour elle.

« Après ce concert, Céline volera de ses propres ailes, soutient Remington. Ce sera une soirée émotive, mais j’ai besoin d’y être. Pas seulement pour prendre part au moment, mais pour fermer un chapitre. »

Originaire d’Allemagne, Julia Martin a vu Céline
Dion en spectacle près d’une centaine de fois.
Photo courtoisie
Originaire d’Allemagne, Julia Martin a vu Céline Dion en spectacle près d’une centaine de fois.

Des habitués

Sans surprise, cette ultime représentation attire des inconditionnels qui n’ont jamais hésité à tout lâcher pour aller applaudir leur chanteuse préférée aux quatre coins du monde.

Diana Luts, de Dallas, au Texas, estime avoir vu Céline Dion en spectacle à 200 reprises depuis 1999. « J’ai fait plusieurs voyages à Las Vegas depuis qu’elle y donne des concerts. J’ai même fait des allers-retours de 12 heures. Elle ravive mon âme! Je l’adore. Je l’adore depuis que j’ai 13 ans ».

Quant à Julia Martin, 47 ans, d’Orange County en Californie, mais originalement de Frankfort en Allemagne, son amour pour Céline l’a poussée à voir près d’une centaine des spectacles dans 15 pays différents. « Céline m’inspire à être une meilleure personne, déclare cette fan depuis l’album Falling Into You, en 1996. Son mari a toujours démontré beaucoup de respect à notre endroit. Céline prend le temps de s’arrêter pour nous saluer chaque fois qu’elle nous voit ».

Diana Luts de Dallas, au Texas,  a assisté à
 près de 200 concerts de Céline Dion.
Photo courtoisie
Diana Luts de Dallas, au Texas, a assisté à près de 200 concerts de Céline Dion.

Retour anticipé à Vegas

Bien qu’ils aient fait des pieds et des mains pour assister au concert de samedi, les fans de Céline Dion ne croient pas qu’il s’agit de véritables adieux à Las Vegas. Ils s’entendent tous pour dire qu’après son Courage World Tour, une ambitieuse tournée mondiale qu’elle entamera en septembre au Québec, la diva retrouvera la Strip pour y présenter un troisième spectacle en résidence.

Même les douaniers américains croisés sur notre route vers Vegas pensent qu’elle y foulera les planches de nouveau. (Notre chauffeur de taxi ignorait toutefois qu’elle mettait fin à sa résidence.)

Stéphanie de Waard espère également que Céline Dion retourne à Las Vegas dans quelques années, comme elle l’a fait en 2011 après avoir fermé boutique en 2007. La chanteuse pourrait également accepter un poste de coach à The Voice ou encore tourner au cinéma, un vieux rêve qu’elle caresse encore aujourd’hui, selon elle. Une chose est sûre, peu importe ce que l’interprète de My Heart Will Go On décide de faire, Stéphanie de Waard la suivra avec avidité.

La « nouvelle » Céline fait l’unanimité

Vivant à Limoges, en France, Mathilde Prunier avait seulement 5 ans quand Céline Dion a donné son tout premier spectacle au Colosseum du Caesars Palace en 2003. « C’était important pour moi de venir voir Céline avant la fin, car l’an dernier, je devais assister au concert de ses 50 ans qui a finalement été annulé », confie-t-elle au Journal.
Photo courtoisie
Vivant à Limoges, en France, Mathilde Prunier avait seulement 5 ans quand Céline Dion a donné son tout premier spectacle au Colosseum du Caesars Palace en 2003. « C’était important pour moi de venir voir Céline avant la fin, car l’an dernier, je devais assister au concert de ses 50 ans qui a finalement été annulé », confie-t-elle au Journal.

La « nouvelle » Céline Dion ravit ses plus grands fans. Parmi toutes les personnes interrogées pour cette série d’articles, soit celles qui verront son dernier spectacle au Caesars Palace ce week-end, aucune n’émet la moindre réserve face aux extravagances vestimentaires qu’elle multiplie depuis quelques années.

« Je crois que les gens ne réalisent pas que Céline a toujours aimé la mode et qu’elle a toujours fait des choix uniques et excentriques, indique Olga Marroquin, 30 ans. Les vêtements qu’elle choisit sont rarement ceux pour lesquels j’opterais personnellement, mais elle rayonne et j’adore la voir resplendir autant. »

Alors que certains critiques trouvent que Céline Dion en fait parfois trop, ses plus fidèles disciples se réjouissent de voir qu’elle fait ce qui lui plaît. Une pointe de légèreté bienvenue après avoir traversé de nombreuses épreuves, comme la mort de René Angélil, croient-ils.

« La nouvelle Céline est pour moi inspirante comme elle l’a toujours été, note Mathilde Prunier, 22 ans, de Limoges en France. Elle a trouvé sa façon à elle de surmonter le départ de René. »

Une question d’attitude

Au-delà des ensembles griffés qu’elle étrenne avec confiance devant les caméras, les fans de Céline Dion apprécient son je-m’en-foutisme en public. Un laisser-aller qu’on a récemment remarqué durant son Carpool Karaoke avec l’animateur James Corden.

« L’une des raisons pour lesquelles j’aime Céline, c’est qu’elle s’est toujours fichue des critiques, souligne Julia Martin, 47 ans, d’Orange County, en Californie. Elle est toujours restée fidèle à elle-même. Elle a toujours fait les choses à sa manière. »

« Elle est plus intéressante et culturellement pertinente que jamais, ajoute un fan new-yorkais de 36 ans qui préfère conserver l’anonymat. Elle résonne auprès d’une toute nouvelle tranche du public en grande partie parce qu’elle cultive son individualité. »

La musique avant tout

Si Céline Dion défraie la chronique avec ses looks depuis quelques années, c’est sa musique – et non ses prochaines tenues haute couture – que ses fans attendent avec impatience. Elle doit d’ailleurs lancer un nouvel album en anglais cet automne. Le premier extrait du disque serait envoyé aux radios plus tard cet été.

Alors que certains amateurs souhaitent un opus plus aventureux musicalement, contenant notamment quelques pointes de jazz, d’autres prédisent une nouvelle odyssée pop, gracieuseté des collaborations avec Sia.

« J’espère qu’il contiendra un peu de tout, des ballades comme des chansons plus rythmées, un peu comme Encore un soir, son dernier album en français, avance Olga Marroquin. J’espère pour pleurer sur certaines chansons et danser sur d’autres. »

Les échos de la strip

Une paire de billets à 14 000 $

Vous voulez assister au dernier concert de Céline Dion au Colosseum, mais vous n’avez pas de billets ? Pas de problème. À condition que vous ayez un gros portefeuille. Sur StubHub, un populaire site de revente américain, une paire de billets est offerte au prix modique de 10 400 $ US, soit près de 14 000 $ CAD. Un peu cher, vous trouvez ? Sachez toutefois qu’il s’agit de très bonnes places : en plein centre du parterre, à quelques rangées des planches. Mais, bien entendu, ce forfait n’inclut pas les billets d’avion pour se rendre à Las Vegas...


Une ville placardée

Céline Dion n’était pas en concert jeudi soir à Las Vegas. Son absence n’a pas empêché les touristes de passage au Caesars Palace de prendre des égoportraits devant son affiche à l’entrée du Colosseum.

Parlant d’affiches, son départ changera le portrait de Las Vegas non seulement au figuré, mais au sens littéral. Dans la ville, son image est omniprésente. Partout, on aperçoit des posters d’elle sur lesquels sont inscrits les mots : « Celine Dion – The final shows ».


En mode nostalgie

À l’approche du dernier lever de rideau, l’équipe de Céline Dion est en mode nostalgie. Au cours des derniers jours, de nombreuses photos souvenirs de l’artiste à Las Vegas ont surgi sur Instagram.

On peut notamment y voir une photo d’une Céline blonde platine à ses débuts au Caesars Palace avec René-Charles, ainsi qu’un cliché pris durant l’annonce d’un deuxième spectacle en résidence, avec René Angélil, Thérèse Tanguay-Dion et les jumeaux Nelson et Eddy âgés de quelques mois seulement.