/news/provincial
Navigation

Grand rassemblement pour les 60 ans de la marque: des Mini à perte de vue dans la capitale

Coup d'oeil sur cet article

Un cortège étonnant a parcouru la région de Québec samedi, alors que pour les 60 ans de la marque, quelque 125 propriétaires de véhicules Mini s’étaient donné rendez-vous dans la capitale.

Fenêtres baissées et carrosseries reluisantes, la centaine de conducteurs a pris d’assaut les autoroutes et les boulevards de la ville, du concessionnaire Mini en direction de Stoneham-et-Tewkesbury, pour atterrir enfin à la baie de Beauport.

Sentiment d’appartenance

Visiblement, presque 20 ans après l’arrivée du constructeur automobile à Québec, la marque a su entretenir un sentiment d’appartenance de la clientèle.

En tout, on comptait environ 250 personnes au rassemblement.

« C’était mon char de rêve depuis que je suis jeune. [...] Je pense que c’est un véhicule qui est unique. Ça déplace de l’air, ça attire le regard », dit Vincent Deschênes, à bord de sa rutilante Austin Mini 1990.

Malgré son âge, la bagnole est toujours en parfait état.

« Il n’y a pas d’électronique, alors c’est quand même simple », ajoute son heureux propriétaire depuis un an.

4e édition

« Les gens n’achètent pas une voiture pour rouler du point A au point B, ils achètent une voiture personnalisée », croit de son côté Jean-François Tremblay, vice-président directeur général de BMW Ville de Québec.

« C’est une extension de leur personnalité. On dirait que les gens achètent une émotion », estime-t-il.

Le concessionnaire automobile en était à la quatrième édition de son « rallye » de véhicules Mini dans la région de Québec.