/entertainment/stage
Navigation

Méchant dilemme

La mallette rouge prend la vedette au Théâtre Beaumont-St-Michel

La Mallette rouge
Photo courtoisie Isabelle Drainville, Carl Béchard et Amélie Grenier. Patric Saucier, Caroline Dardenne et Jacques Girard complètent la distribution de La mallette rouge, mise en scène par Reynald Robinson.

Coup d'oeil sur cet article

Que feriez-vous si vous trouviez une valise contenant des millions de dollars ? Claude-Henri, un fonctionnaire qui mène une vie rangée, souhaite, avec ce cadeau inespéré, changer de vie.

Sa conjointe Jeanne n’est pas du tout du même avis, et cette valise pleine de billets entraînera le couple dans un suspense rocambolesque et de multiples quiproquos.

Le Théâtre Beaumont-St-Michel présente, pour sa 44e saison, La mallette rouge du dramaturge britannique Ray Cooney. Une adaptation cinématographique, intitulée Funny Money, qui met en vedette Chevy Chase, a été tournée.

« Claude-Henri est conscient que cet argent va changer sa vie. Il sait aussi que cet argent est sale et c’est pour cette raison qu’il veut partir rapidement et le plus loin possible. Sa conjointe, qui doute de la propreté de cet argent, lui donne toutes les raisons pour ne pas partir. Tous les obstacles vont se lever sur sa route », a indiqué Carl Béchard, qui joue le rôle du fonctionnaire dont c’est l’anniversaire.

La Mallette rouge
Photo Stevens LeBlanc

Jeanne est ébranlée. Elle ne reconnaît plus son conjoint qui, tout à coup, devient téméraire.

« Elle n’a pas envie que sa vie change et elle voit tout de suite le mauvais côté de la chose. Elle devient nerveuse et cet état va provoquer plein de choses. Elle met tout le monde dans le pétrin », a raconté Isabelle Drainville, qui interprète Jeanne.

Questionnement

Amélie Grenier, qui joue une policière et une chauffeuse de taxi, est de retour pour un deuxième été consécutif à Beaumont-St-Michel.

« Je n’ai pas exercé de pression quelconque. J’ai dit oui sans hésiter, lorsqu’on m’a proposé de revenir. Le reste passait en deuxième », a lancé la comédienne, laquelle n’hésite pas à aller à la rencontre des gens, dans les autobus, après les représentations, pour aller les remercier.

La mallette rouge repose sur ce questionnement. Sur ce qu’on ferait si on trouvait une valise bourrée d’argent.

« Tout le monde rêve de faire ce genre de découverte. Tout le monde s’est déjà demandé ce qu’il ferait s’il gagnait une grosse somme à la loterie ou dans une situation semblable », a fait savoir Isabelle Drainville, qui aimerait conserver une partie du magot, qui ne dormirait pas très bien et qui finirait par aller remettre le tout aux autorités.

La mallette rouge est présentée à partir du 21 juin et jusqu’au 17 août au Théâtre Beaumont-St-Michel. Les supplémentaires seront dévoilées et mises en vente à partir du 10 juillet.